Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 08:15

 

Deux choses m’ont sidéré dans la décision prise par Hollande dans l’affaire Leonarda. La première est qu’il ait pu envisager froidement de la séparer de ses parents et de ses frères et sœurs. La seconde est qu’il se soit adressé à elle en contournant ses parents. Une mineure de 15 ans n’a aucune autonomie juridique, certainement pas le pouvoir légal de décider des conditions de sa scolarité. Qui sont donc les godelureaux qui conseillent le premier magistrat de France, qui ne lui ont pas mis sous le nez que cette gamine, après avoir été expulsée au nom du regroupement familial, allait être “ impulsée ” dans le cadre d'une séparation d'avec les siens ?

 

Et puis, une petite chose m’inquiète. Je pensais qu’il était du ressort du président de la République fançaise de signer des traités, de diriger les armées, de mener la politique économique du pays. Concernant ce dernier point, j'déconne : la politique économique de la France est pilotée par la Troïka, Merkel et les technocrates de Bruxelles pour les détails.

 

 

 

Enfin, il y a formellement ceci : est-il du niveau d’un chef d’État de s’occuper, en toute solennité, des avatars d’une famille d’immigrés entrés illégalement dans le pays qu’il dirige ? La prochaine fois qu’il descend dans l’arène, il pourrait peut-être s'intéresser à la fréquence du ramassage des poubelles dans ma rue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

BM 20/10/2013 12:32

Dans la Rome antique, on disait : "De minimis non curat praetor" : c'est-à-dire, en gros, "les responsables politiques qui sont à des postes importants, ne sont pas censés s'occuper des détails".

Napoléon disait : "L'intendance suivra".

Aujourd'hui, l'essentiel des lois appliquées en France est votée, non pas par l'Assemblée Nationale et le Sénat ; ce sont des directives pondues par la Commission Européenne sans débat démocratique (par charité, on passera sous silence la mascarade qu'est le Parlement Européen, sans aucun pouvoir réel ou presque).

Donc la seule chose dont Hollande peut encore s'occuper, ce sont les détails ; "l'intendance", "De minimis" (pardon pour la faute de latin...).

Pierre Verhas 20/10/2013 10:47

Hollande montre qu'il ne sait pas trancher. Ou bien il "démissionnait" son ministre de l'Intérieur, ou bien il l'approuvait. Mais faire revenir Leonarda à cause des protestations du monde de l'éducation, sans ses parents pour ménager Valls qui, ne l'oublions pas, s'est fait rappeler à l'ordre, il y a quelques semaines, par la Commissaire européenne à la Justice.

Le climat devient dangereux aussi bien en France qu'en Belgique. Il compromet dangereusement la cohabitation entre communautés différentes. Il faut être vigilant.

HN 20/10/2013 10:37

Très bien dit, rien à ajouter (je parle de l'analyse de M. Gensane).

Hubert 20/10/2013 10:12

Un bout de Mimolette pour toi...

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche