Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 07:25

Cela faisait un bon moment que j'avais dans l'idée d'écrire un article sur la manière de plus en plus horripilante dont les gens branchés (le personnel de Canal+ au premier chef) utilisent désormais "juste" en tant qu'adverbe. L'ami Jean-Louis Legalery m'a devancé sur son blog Mediapart. Je lui laisse donc la parole.

 

 

Jusqu’à des temps proches, dans la langue française, juste, adjectif ou adverbe selon le contexte, était cantonné dans des emplois et fonctions restreints et bien délimités. En tant qu’adjectif il peut signifier : 1) équitable, impartial, intègre ; 2) correct, honnête, loyal, et par extension, fondé, légitime ; 3) adéquat, approprié, convenable, exact – incidemment les anglicistes appartenant aux générations d’après-guerre ont tous eu près d’eux, à un moment ou à un autre, Le mot juste de Lionel Guierre - ; 4) (à propos de vêtements ou de chaussures) étroit, court. Dans sa fonction adverbiale juste a trois sens : 1) avec justesse, exactitude – il est généralement placé après un verbe, ex : parler juste, tomber juste - ; 2) exactement, précisément – et, dans ce cas, juste devient groupe circonstanciel, ex : la balle est passée juste au-dessus de sa tête - ; 3) d’une manière trop stricte, en quantité  à peine suffisante, ex : il fut tout juste rassasié. Ce sont, là, les recensions faites aussi bien par le TLFI que par le Grand Robert de la langue française.

 

 

Mais, depuis quelque temps déjà, une acception nouvelle et très « branchée » de juste a émergé, dans la langue parlée essentiellement, héritée de la fonction adverbiale du mot anglais just. Il s’agit donc d’un anglicisme – un de plus – mais dont le moins que l’on puisse dire est que sa traversée de la Manche (ou de l’Atlantique, bien sûr, il ne faut jamais oublier les cousins du nouveau monde...) a été chaotique et faite sans médicament préventif, car il arrive de ce côté-ci en mauvais état et en remplacement de la locution adverbiale tout simplement, un peu loin de ce qu’il est initialement. Entendu pour vous, lors de deux émissions de télévision consacrées au cinéma à propos de Sandra Bullock dans Gravity : « elle est juste incroyable », « Sandra Bullock est juste formidable ». Or si just peut être adjectif et adverbe en anglais, sa fonction adverbiale le limite à modifier le sens d’un verbe ou d'un autre adverbe et non d’un adjectif. Tout le monde a en mémoire le refrain publicitaire d’un célèbre équipementier sportif, just do it, dans lequel just est clairement dans sa fonction adverbiale, en position préalable à un verbe.

 

Suite de l'article ici.

 

 

Une correspondante me signale ceci : Marina Yaguello avait, à la fin des années 1990, publié un petit bouquin génial portant en partie sur ces utilisations détournées ("grammaticalisées", comme dit l'autre) de certains mots, dont le titre était Petits faits de langue (le temps me manque pour chercher les références précises).
 
Un peu plus tard, il y a eu aussi des bouquins sur le sujet et d'autres sujets connexes dont je me délecte : un notamment, Les Mots à la con de Pierre Merle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture
commenter cet article

commentaires

BM 15/11/2013 08:20

Cet article est juste trop fort.

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche