Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 07:08

Le jardin de Versailles est l’exemple le plus connu et impressionnant du style « français ». Il s’agit d’une immense construction de verdure, d’eau, de marbre et de bronze. Les premières esquisses datent de 1630, sous Louis XIII, à l’ouest du château. En 1662, après la chute de Fouquet et la captation de Vaux-le-Vicomte, Louis XIV se concentre sur Versailles, avec l’aide de l’équipe de Fouquet (Le Vaux, Le Brun, Le Nôtre). Due à Le Vau, l’Orangerie profitait de la pente naturelle de la colline au sud du château. La grotte de Thétis, au nord, participait de la métaphore solaire. À partir de 1665, Louis XIV fit aménager une débauche de fontaines et de bosquets. La symbolique d’Apollon fut également exploitée. En 1668, Louis XIV fit creuser le Grand Canal (longueur 1 500 mètres, largeur 62 mètres). En 1674, il commanda 24 statues, exécutées sous les directives de Le Brun.

 

Sous Louis XVI, les jardins subirent d’importantes transformations. Ils furent totalement replantés en 1774, sous l’inspiration des philosophes rationalistes, l’idée étant de se rapprocher du jardin à l’anglaise.

 

L’art s’est progressivement et positivement substitué à la nature. L’homme a pleinement imposé sa loi. Mais le système a subsisté, le dogmatisme étant atténué par des statues allégoriques et des jeux d’eau inspirés de Byzance, les jardins de Byzance ayant par ailleurs inspiré les jardins d’Islam. Souvenons-nous que les Byzantins étaient des experts dans la  manipulation de l’eau et du feu : ils inventèrent avec le feu grégeois (dont le secret fut gardé pendant des siècles au point que sa composition exacte fut perdue) une préparation inflammable capable de brûler au contact de l’eau.

 

Seule le sculpteur Coysevox prit quelques libertés avec les schémas extrêmement rigoureux de l’architecte Le Brun. Il réalisa des copies de marbres antiques mais les autres artistes se coalisèrent, à la demande de Colbert, responsable des bâtiments nationaux, pour éliminer toute fantaisie italienne.

 

Après Versailles, le style du jardin à la française inspira l’Europe entière, en particulier l’Angleterre et l’Allemagne, comme celui-ci près de Hanovre :

 

 

Ce faisant, il n’échappa pas au maniérisme, la nature étant mise en coupe réglée de façon de plus en plus artificielle. On en a un bon exemple avec les jardins du château de La Ballue près du Mont-Saint-Michel :

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture
commenter cet article

commentaires

BM 02/12/2013 19:14

Depuis le Romantisme, non seulement nous ne comprenons plus les jardins dits "à la française", mais nous ne les admettons plus.

Mais à quoi sert un jardin, s'il n'est que l'imitation la plus fidèle possible de la Nature ?

Gensane 02/12/2013 12:24

Je vais finir par écrire autant de conneries que Morano. Heureusement, vous veillez.

Adario 02/12/2013 11:55

" Les premières esquisses datent de 1630, sous Louis XVIII, à l’ouest du château. "

1630 : Louis XVIII ??

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche