Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 05:51

Charles II d’Angleterre régna de 1660 à 1685. Il était le fils de Charles Ier, exécuté en 1649 pendant la première révolution anglaise. Il fut un grand protecteur des scientifiques (Isaac Newton en particulier). Il n’eut pas d’enfant légitime avec sa femme Catherine de Bragance, une austère portugaise qui faillit épouser Louis XIV. Elle ne put pas être couronnée reine puisque, catholique, elle ne pouvait prendre part à un service religieux anglican. Aucune des grossesses n’arrivèrent à terme.

 

Charles reconnut les douze enfants (il en eut quelques autres) qu’il eut avec sept de ses maîtresses. Lady Di descendait de deux fils illégitimes de Charles, Henry Fitzroy, 1er duc de Grafton et Charles Lennox, 1er duc de Richmond. Le fils de Diana, William, sera le premier monarque descendant de Charles II. Sarah Ferguson (l’épouse du prince Andrew) était également une descendante d’un des bâtards de Charles. Tout comme Camilla Parker-Bowles (inceste quand tu nous tiens !), ainsi que Samantha Cameron, la femme de l’actuel Premier ministre.

Maîtresses et amants des rois d’Angleterre (et d’Écosse) (10)

La légende veut que ce roi étalon, qui aimait les femmes « audacieuses et désinhibées », selon l’historien Derek Wilson, ait été dépucelé à l’âge de 14 ans par son ancienne gouvernante. Charles fut très généreux pour ses maîtresses, à la grande fureur du peuple qui dut payer de lourds impôts pour l’entretien de ces dames.

 

À noter que Louise-Renée de Pénancoët de Kéroual (ascendante de Lady Di, qui est donc bretonne, Pénancoët signifiant « bout de bois ») qui – tous les soirs – partagea la couche du roi pendant quinze ans, œuvra comme espionne de Louis XIV à la cour d’Angleterre. Louise-René inventa la robe à panier. William, un prochain souverain du Royaume-Uni, sera donc breton !

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Y avait-il un rapport avec l'atmosphère olé-olé qui a suivi la mort de Cromwell ?<br /> <br /> Cette &quot;Restoration&quot; anglaise aura sans doute été la seule période de l'histoire anglaise qui ait été &quot;décoincée&quot;...
Répondre