Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 05:28

Ci-dessous, une photos de mineurs de fond italiens en Belgique vers 1900.

À quoi servent les travailleurs immigrés ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Pierre Verhas 12/07/2014 11:01

L'immigration des mineurs italiens a commencé non pas en 1900, mais juste après la Seconde guerre mondiale. Il y a eu un accord entre la Belgique et le gouvernement italien afin d'amener dans les mines belges des centaines de travailleurs. Donc, cette photo datant effectivement du début du XXe siècle, montre des mineurs belges, car il n'y avait quasi pas d'immigration à l'époque.

En effet, la Belgique devait reprendre sa production de charbon essentiellement dans les bassins miniers de Liège, de Charleroi et du Borinage pour relancer l'industrie. Cela s'est fait au prix d'une exploitation ignoble de ces travailleurs essentiellement des Italiens, mais il y avait aussi en plus petit nombre, des Marocains et des Polonais.

Tout cela s'est terminé par la tragédie du charbonnage du Bois du Cazier le 8 août 1956 à Marcinelles (localité attenante à Charleroi) qui a fait plus de 300 morts, essentiellement des mineurs italiens. L'attitude de la population belge à l'égard des Italiens qui étaient méprisés, a changé suite à cette catastrophe.

Mais, c'était aussi la fin du charbon en Belgique. Le bassin minier du Nord-Est de la Belgique, au Limbourg, a "tenu" jusque 1970. Les mineurs provenaient pour la plupart de Turquie.

Il est incontestable que la prospérité de la Belgique s'est faite grâce à l'exploitation des travailleurs immigrés.

HN 11/07/2014 13:01

Inattention de ma part. Certes, disais-je, certes cette photo révulse au 1er degré, mais peut-être étaient-ils heureux d'avoir un travail, quel qu'il fût, d'autant plus que le travail des mines n'était pas le plus mal payé, loin s'en faut. De plus, leurs enfants, petits-enfants, etc., sont devenus ingénieurs, médecins, universitaires, aussi bien, sinon mieux que les mineurs non immigrés. Question mobilité sociale, les Italiens ont toujours fait fort, grâce à leur courage et à leur intelligence.

HN 11/07/2014 09:07

Certes, certes, mais ils ét

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche