Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 05:43

Philosophe et mathématicien extraordinaire, Pythagore a tout découvert, sauf le théorème qui porte son nom que les Babyloniens avaient trouvé mille ans avant lui.

 

Il n’a jamais rien écrit, mais Hegel voyait en lui le « premier maître universel ». Sa communauté de Crotone était quasiment une secte. Ses dons naturels étaient tellement hors du commun (le système décimal, la table de multiplication, c’est lui) qu’on lui en prêtait des surnaturels. Comme celui d’apprivoiser une ourse, de faire descendre un aigle du ciel, de deviner la quantité de poissons qu'allaient ramener des pêcheurs, de commander aux vents, d’entendre l’harmonie des sphères célestes.

 

On ne sait pas trop comment il est mort. Chassé de Crotone, il se serait laissé mourir de faim, il serait monté directement au ciel, il aurait disparu par un chemin étroit. On n’en a pas fini avec le savant de Samos…

 

Ci-dessous, l’escargot de Pythagore.

 

(Tædium vitæ).

En finir ! (74)

Hòa thượng Thích Quảng Đức, né en 1897 et mort le 11 juin 1963, était un bonze vietnamien. Il fut le premier à se suicider à Saïgon pour protester contre la répression anti-bouddhiste du président catholique Diêm. Il avait 73 ans. Il s’était piqué à la morphine pour diminuer la douleur. Un comparse l’aspergea d’essence. Il ne bougea ni n’émit le moindre cri durant son supplice. Son cœur résista aux flammes et fut conservé comme une relique.

 

Madame Ngo Dinh Nhu, sinistre éminence grise du régime – mais elle fit interdire la polygamie, déclara : « Les bouddhistes font passer leurs bonzes au barbecue. »

 

 

La photographie de la mort de Thích Quảng Đức fut utilisée pour la couverture du premier album du groupe étasunien Rage against the Machine 

Jean-Joseph Rabearivelo, naquit le 4 mars 1901 à Tananarive, cinq ans après que Madagascar fut devenue une colonie française. Il était le fils unique d’une mère célibataire. À 13 ans, il est renvoyé du collège Saint-Michel pour avoir refusé d’assister à un service religieux. En 1924, il est correcteur d’imprimerie. En 1926, il se marie avec la fille d’un photographe dont il aura cinq enfants. Le jeu, la drogue, des salaires de misère font qu’il sera endetté toute sa vie.

 

L’administration coloniale refuse de lui accorder le titre de professeur. En 1937, il perd sa fille Voahangy, ce qui l’anéantit. Il se suicide au cyanure et décrit sa mort :

 

L’effet de la quinine commence, bientôt dans un peu d’eau sucrée, je prendrai plus de 10 grammes de cyanure de potassium.

 

Toute ma pensée entoure tendrement les miens.

Je lis.

15 heures moins 9 – ça sonne, ça sonne. Je viens

d’éteindre après avoir bu mon verre.

[…]

15 heures 02. Je vais boire. C’est bu. Mary, mes enfants,

à vous mes pensées dernières.

J’avale un peu de sucre. Je suffoque. Je vais m’étendre.

 

(Impatienta doloris).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche