Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 05:39

Le père de la Reine Élisabeth, George VI, souffrit, sa vie durant, d’une santé très précaire. Il bégayait, son corps était ulcéreux, ses poumons faibles, ses jambes rachitiques (en ce sens, l’acteur du film, Colin Firth, était bien trop baraqué). Est-ce parce que deux de ses arrières grands-parents (la Reine Victoria et le Prince Albert de Saxe-Cobourg et Gotha) étaient cousins germains ? Dans l’intimité avec sa femme, le pauvre George était, comme on disait pudiquement, « nerveux », si bien que la future reine mère dut être fécondée artificiellement à deux reprises, une procédure rarissime à l’époque.

 

Il est très peu vraisemblable que George VI ait eu, avant ou après son couronnement, une sexualité débridée. Idem pour sa fille Élisabeth II.

 

En revanche, le prince Charles, héritier naturel du trône, a connu de nombreuses aventures, semble-t-il toutes hétérosexuelles. Né en 1948 (grand année !), il épousa en premières noces, en 1981, Lady Diana Frances Spencer (pur produit de l’aristocratie britannique), dont il divorça en 1996 (ils s'étaient séparés en 1992). Lady Diana mourut tragiquement un an plus tard après avoir révélé par le menu à quel point Charles l’avait trompée pendant le temps des fiançailles et celui de leur vie de couple. En secondes noces, Charles épousa en 2005 l’amour de sa vie : Camilla Rosemary Shand Parker-Bowles, d’un an son aînée. Camilla est d’une noblesse beaucoup moins établie que Diana. Avec Diana, Charles avait eu deux fils, l’aîné Guillaume (William) étant l’héritier direct du trône.

Maîtresses et amants des rois d’Angleterre (et d’Écosse) (17)

On peut noter que, dans l’histoire de la monarchie, le prénom Charles ne porte pas chance. Charles 1er fut décapité en 1649. Charles II fut exilé pendant 18 ans. Si le prince Charles règne (sa mère semble immortelle), il est possible qu’il change de nom. Tout comme son ancêtre Victoria, qui s’appelait Alexandrina, Édouard VII, qui s’appelait Albert Édouard, ou George VI qui s’appelait Albert.

 

Avant de se marier à l’âge de 33 ans, Charles a eu une vie affective bien remplie, avec des femmes diverses, variées et toutes dotées d’une vraie personnalité. Au premier chef Camilla Parker Bowles, fille d’un officier reconvertie dans le négoce du vin, avec qui il ne put se marier pour des raisons d’étiquette. Camilla convola avec un officier à qui elle donna deux enfants avant de divorcer en 1995.

 

Pour se consoler de cet amour impossible – et pour d’autres raisons sans doute – Charles fréquenta Dale Elizabeth “ Kanga ” Tryon, femme d’affaires, épouse du baron Anthony Trion. Amie, amante, on ne le sut jamais vraiment. En tout cas confidente : « la seule femme qui m’ait compris », dira Charles.  Gentil pour les autres ! Dale mourut à l’âge de 49 ans d’une septicémie.

Maîtresses et amants des rois d’Angleterre (et d’Écosse) (17)

Le prince connut de près Caroline Zevenbergen, la fille de l'éditeur Mark Longman. Et puis Laura Jo Watkins (épouse Kauffman) qui, parce qu’elle était catholique, n’aurait pas pu l'épouser. Elle réside aux États-Unis.

 

Lady Angela Nevill fut également proche du prince. Elle était la fille du secrétaire particulier de Philippe d’Édimbourg. Elle est aujourd’hui une marchande de tableaux très prospère.

 

Charles fréquenta quelque temps Lady Jane Grosvenor (j’adore ce nom très chic qui est une déformation toute bête de « gros veneur »). Elle était la fille du 5ème duc de Westminster (1ère fortune de Grande-Bretagne, 10 milliards d’euros, possède une bonne partie du centre de Londres). Lady Jane épousa le duc de Roxburghe qui mourut en 1990, puis le banquier Ned Dawney.

 

Lady Camilla (décidément !) Fane fut proche du prince Charles. Fille du 15ème comte de Westmorland, responsable des écuriées de la reine, elle épousa Howard Hipwood, l’ancien capitaine de l’équipe d’Angleterre de polo.

 

Rosie Clifton connu Charles en 1973. En 1975, elle épousa Mark Vestey, dont elle eut quatre enfants.

 

Fille du duc de Northumberland, Lady Caroline Percy connut brièvement le prince Charles. Ainsi qu’Andrew Parker Bowles quand celui-ci tentait de séduire Camilla qui n’avait d’yeux que pour l’héritier du trône (du Racine !). Caroline épousa le comte Pierre de Carbarrus (un patronyme qui fleure bon le Béarn) en 1974.

 

Née en 1950, Lady Bettina Lyndsay, fille du comte de Crawford, épousa le banquier Peter Drummond-Hay en 1975.

 

Fille du duc de Grafton, Lady Henrietta Fitzroy épousa l’avocat Edward St George en 1979. Sa mère est une amie proche de la reine.

 

Fille de Lord Manton, Fiona Watson ruina ses chances d’intégrer la famille royale en posant pour Penthouse. Elle épousa l’homme d’affaire Mark Swinfen Cottrell en 1978.

 

Georgiana Russell épousa la baron Sir Brooke Boothby en 1976. Elle exerce comme psychothérapeute.

 

Fille du marquis de Lothian, Lady Cecil épousa Donald Cameron of Lochiel en 1974.

 

Sœur aînée de Lady Di, Lady Sarah Spencer eut une brève liaison avec Charles en 1977. Elle affirma un temps avoir eu des “milliers de petits amis”. Elle épousa Neil McCorquodale, dont elle eut trois enfants.

Maîtresses et amants des rois d’Angleterre (et d’Écosse) (17)

Susan George débuta dans la vie comme actrice à l’âge de quatre ans. On n’a pas oublié la scène de viol dans Les Chiens de paille de Sam Peckimpah. Elle tourna également dans Amicalement vôtre et dans la célèbre série télévisée Eastenders Elle fréquenta le prince en 1978. Elle épousa l’acteur Simon MacCorkindale en 1984. Celui-ci mourut en 2010 d’un cancer. Elle est aujourd'hui productrice et élève des chevaux arabes.

Maîtresses et amants des rois d’Angleterre (et d’Écosse) (17)

Cousine de Samantha Cameron (l’épouse du Premier ministre), Davina Sheffield ruina ses chances quand il fut révélé qu’avant Charles elle avait eu une brève liaison avec un dénommé James Beard. Elle vit dans le Yorkshire avec son mari Jake Morley.

 

Pour beaucoup, Lady Jane Wellesley (fille du duc de Wellington) fut la première à tenir la corde en 1973. Intelligente et belle, elle surprit en déclarant qu’elle n’avait pas du tout l’intention d’être reine. Elle vécut longtemps avec l’homme politique travailliste Melvyn Bragg. Elle est réalisatrice de films.

 

Née dans la bierre, Sabrina Guiness connut Charles en 1979 après avoir fréquenté Mick Jagger, Jack Nicholson et Rod Stewart (qui avait bien connu Susan George). Son premier échange à Balmoral avec le prince Philip est resté dans les mémoires. Comme elle se plaignait d’avoir rejoint le château dans un véhicule qui ressemblait à un panier à salade, le prince répondit : “Vous vous y connaissez en paniers à salade, non ? ”.

 

En photo, avec Charles et, un peu plus tard, avec le dramaturge et scénariste Tom Stoppard.

 

Maîtresses et amants des rois d’Angleterre (et d’Écosse) (17)
Maîtresses et amants des rois d’Angleterre (et d’Écosse) (17)

Petite-fille du comte de Mountbatten, Lady Amanda Knatchbull était cousine du prince. Celui-ci la demanda en marriage en 1980 (Charles ne voulait pas convoler avant lâge de 30 ans). Il avait discuté de cette possibilité dès 1974 avec la mère de la jeune fille de 17 ans sans en parler à l'intéressée. Amanda a épousé le promoteur Charles Ellingworth en 1987.

 

En 1980, Charles demanda à l’écossaise Ann Oates (Anne Avoine, donc) de devenir sa femme. Il fit l’objet d’une fin de non-recevoir. Elle déclara avoir été très mal traitée lors d’un bal donné en l’honneur de la reine mère. Elle se maria et divorça deux fois.

 

FIN

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture
commenter cet article

commentaires

Adario 20/07/2014 19:31

Et si on n'est ni jeune ni riche ni oisif, peut-on quand même ?? !! Les siècles passant, nullité et inutilité ne sont-elles pas les deux mamelles - restons poli(s) et policé(s) ! - qui semblent rassembler tous ces beaux sires ?

Gensane 20/07/2014 09:57

A pschitt : Je me dis bêtement que quand on est jeune, riche et plutôt oisif, que faire d'autre sinon baiser ?

pschitt 20/07/2014 09:46

Je comprends mieux ma mère qui m'a tjrs avoué son DEGOUT pour l'histoire des reines et rois de ce monde . Merci Bernard de m'écoeurer à ce point !

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche