Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 05:30

Nous sommes à Chicago en 1922. Deux jeunes femmes s'obstinent à vouloir nager dans une psicine, habillées d'un maillot une pièce. Pas question qu'elles montrent leurs gambettes ! D'où ce presque tango improvisé avec un danseur aux traits fins et délicats.

Pudeurs étasuniennes

Nous sommes toujours en 1922, cette fois à Washington. Un membre de la police vérifie la distance entre la pointe du genou et le bas du maillot de bain. Elle ne doit pas excéder six pouces (environ quinze centimètres).

Pudeurs étasuniennes

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Tranches de vie
commenter cet article

commentaires

Adario 21/09/2014 10:35

Malgré tout, je ne sais pas ce qu'a pensé l'auteur de l'article Pascal Dupuy de la trajectoire (sulfureuse) du (des) fondateur(s) de La Revue medias !

Gensane 21/09/2014 07:30

A Adario. Je ne connaissais pas, merci.

Adario 20/09/2014 20:53

"Couvrez ces gambettes que je ne saurais voir !"

Un lien que vous connaissez peut-être sur les représentations caricaturales :

http://www.revue-medias.com/l-image-reciproque-du-francais-et,629.html

pschitt 20/09/2014 08:38

Que les gens sont ridicules..... Finalement, les caricaturistes n ont rien inventé.

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche