Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 05:57

Quelques remarques liminaires.

 

Le censeur n’interdit jamais au nom d’une règle précise. Il ne précise pas clairement les limites du dit. Il prétend se situer hors de l’énoncé des lois, hors de l’Histoire.

 

L’acte de censure étant l’expression d’un pouvoir, toute censure est politique. Dès que le censeur évoque « l’intérêt général », la « morale publique » ou « les bonnes mœurs », les moyens sont au service d’une fin qui ne veut pas dire son nom.

 

Un acte de censure révèle la nature du censeur et du censuré.

 

N’ayant pas de compte Facebook (cave canem), je ne sais si cette entité étasunienne censure à tour de bras ou non. Si ce qui suit pouvait encourager un seul Facebookien à se désabonner, je n'aurais pas perdu ma journée.

 

J’en ai repéré quelques cas sur la Toile.

 

On me dit que Facebook se méfie de la représentation des enfants en bas âge. Un exemple absolument sidérant :

Quand Facebook censure

Facebook n'aime pas l'allaitement au sein. 350 000 artistes ont peint des mères donnant le sein, y compris la vierge Marie, mais non, ce n'est pas possible pour les pudibonds de Facebook :

Quand Facebook censure

En bonne logique (tu parles, Charles, voir les propos liminaires ci-dessus), Facebook ne supporte pas la vue de petits enfants mimant une scène d'allaitement :

Quand Facebook censure

Tout aussi insupportable, une scène absolument banale avec papa, le bébé, et une mère épanouie, parfaitement heureuse.

Quand Facebook censure

Les homos, n'en parlons pas :

Quand Facebook censure

Quant aux bourrelets de graisse, ils ne peuvent que choquer la grande nation d'obèses qui guide le monde :

Quand Facebook censure

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche