Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 05:19

Terrible bataille que celle de Saipan, dans les îles Marianne, du 15 juin au 9 juillet 1944.

 

Le 22 juin, le gouverneur de Saipan avait reçu un message de l’empereur l'informant que tout civil qui mourrait en se battant contre les Étasuniens (les « diables blancs ») se verrait accorder les mêmes privilèges après leur mort que les soldats.

 

Lorsque les Étatsuniens atteignirent le nord de l'île, des milliers de civils se jetèrent du haut des falaises dominant la mer. La mer était infestée de requins.

 

8 000 d’entre eux se suicidèrent. Ce lieu s’appelle désormais Suicide Cliff et Banzai Cliff.

 

L’après suicide fut longuement filmé.

 

(Subtractio/pudor)

 

 

Roger Salengro. Le grand-oncle du président de Groland. Il fit face à la droite la plus ignoble du monde. Il fut accusé d’avoir déserté et trahi pendant la Première Guerre mondiale. Le 18 novembre 1936, il se suicida au gaz.

 

Avant cela, il avait été élu maire de Lille en 1925, et réélu en 1929 et 1935. En 1936, il est ministre de l’Intérieur du Front populaire. À ce titre, il présente la loi sur la dissolution des ligues factieuses le 18 juin  1936.

 

Le 14 juillet, l’Action française, dans un article anonyme, s’indigne que Salengro puisse s’incliner devant la tombe du soldat inconnu. Le 21 août, Gringoire demande : « Roger Salengro a-t-il déserté le 7 octobre 1915 ? » Cette accusation avait déjà été avancée  en 1923 par le Parti communiste français. Salengro est accusé d’ivrognerie et d’homosexualité. En fait, Salengro a été capturé par les Allemands alors qu’avec l’autorisation de sa hiérarchie il était allé rechercher le cadavre d’un de ses camarades.

 

Le 13 novembre 1936, la Chambre des députés soutient Salengro contre l’extrême droite. Mais, abattu (il est veuf depuis 18 mois et sa mère est mourante), il s’enferme dans sa cuisine, pose deux exemplaires de Gringoire sur sa table, adresse une lettre à Blum et une autre à son frère. Il écrit : « S’ils n’ont pas réussi à me déshonorer, du moins porteront-ils la responsabilité de ma mort. »

 

(Pudor)

En finir ! (79)

 

La naissance de Samson tint du miracle car un ange avait annoncé à sa mère, stérile, qu’elle enfanterait. Adulte, Samson sera doué d’une force extraordinaire, contenue dans ses cheveux.

 

Samson, qui fut juge pendant vingt ans, souhaita épouser une philistine contre l’avis de ses parents. Après la mort de sa femme (auparavant donnée par son père à un autre homme), il aima Dalila à qui il confia le secret de sa force, secret que la traîtresse s’empressa de vendre aux Philistins. Alors qu’il dormait, ses ennemis lui rasèrent la tête, lui crevèrent les yeux, le condamnèrent à tourner la meule de la prison et firent de lui une bête de foire.

 

Alors que ses cheveux avaient recommencé à pousser, il se plaça entre deux colonnes et demande à Dieu de lui rendre sa force. Il écarta les colonnes du palais et tua des milliers de Philistins. Il mourut du même coup.

 

(Jactatio).

En finir ! (79)
Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Pleinement d'accord avec vous. Comme toujours.
Répondre
I
Marrante votre précision à propos de Christophe Salengro , président de Groland . Ce dernier tient à préciser sa parenté avec cet illustre ascendant et en est fier. C'est un grand (immense par la taille) garçon, complètement excentrique, heureux d'avoir trouvé sa voie loufoque sans avoir à se trahir .
Répondre