Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 05:01

Les magasins Carrefour nous fatiguent ! Les Carrefour Market, les Carrefour City et les autres.

 

La chaîne a décidé de lancer quelques affaires, quelques bons plans. Elle lance donc l'opération “ deals ”. On le sait, “ deal ”; c'est tout simplement une transaction, une affaire, un marché. C'est une donne aux cartes, d'où le “ New Deal ” de Roosevelt. “ Don't make such a big deal out of it ” : n'en fais pas tout un plat. “ A dealer ”, c'est tout bonnement un marchand, un négociant. Pas que de drogue au coin de la rue. “ My brother is Jaguar dealer ” : mon frère est concessionnaire Jaguar.

 

“ Deal ” vient d'un mot de vieil anglais qui signifiait une part, une partie, une portion (en allemand “ Teil ”).

 

Mais, évidemment, dans les magasins Carrefour où de plus en plus de produits son “ dealés ” sous des noms globish, on se tamponne le coquillard de tout cela (“ they don't give a rat's ass ”). Allons-y pour le Powder Flash, le Pomelos Drink, l'Ananas Juice (avec le mot ananas qui n'est pas traduit en anglais), le Home Clean, le Tex Baby, le Blue Sky.

 

Je suis intimement persuadé que, de même que la publicité ne sert pas vendre tel ou tel produit mais à vendre, c'est-à-dire à transformer l'individu en acheteur aliéné, donner des noms globish aux produits n'attire en rien. Regardez comment IKEA a pris le contre-pied de cette manie, en affichant des noms de produits incompréhensibles à 999 clients sur 1000. Pensons également à ce matraquage imbécile de musique, autrefois de la musique d'ascenseur, aujourd'hui de la musique de boîte de nuit à fond la caisse. Ce boum-boum débile nous déconcentre et on n'a plus qu'une envie : fuir.

 

Méprisons la langue française (30)

À noter le jeu de mots bilingue avec “ deal ” “ i ” et “ idéal ”.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture et politique
commenter cet article

commentaires

Daniel 17/10/2014 21:14

Au magasin Carrefour de Dijon, au rayon des fruits et légumes, des haut-parleurs diffusent des chants d'oiseaux!! Tous les prix finissent par .99 écrit en tout petit. Il y a des écrans audio-vidéo de publicité dans les allées transversales. Il y a des formules en mauvais anglais, les autres sont en mauvais français.
Ce gavage sensoriel tue l'esprit critique et démontre un mépris du client.
Le gouvernement vis à vis des "citoyens" utilise-t-il des techniques semblables?

BM 17/10/2014 20:29

Le but prioritaire de la publicité est-il encore de nous faire acheter de la camelote ?

Ou bien alors, ne s'agit-il plus que d'une propagande de plus en plus vulgaire, dont le but est de nous faire accepter des horreurs et des abominations comme autant d'évidences allant de soi, aussi incontestables que la loi de la gravité ou que l'alternance du jour et de la nuit ?

Vous dites que ces publicités font fuir. C'est le moins qu'on puisse dire. Mais la plupart des gens qui fréquentent les enseignes fautives n'ont pas les moyens financiers d'aller ailleurs ; c'est un public captif.

L'originalité fait vendre, mais n'est qu'exceptionnellement utilisée en marketing ; les risques à l'ordre social seraient bien trop grand. Il est toujours extrêmement dangereux pour ceux qui sont au pouvoir d'encourager ceux qui sont sous leur botte à penser hors des clous ; cela pourrait leur donner des mauvaises idées, et on ne sait pas comment cela finira.

Enfin si, on sait : au XVIIIème siècle les élites françaises se sont entichées des "Lumières", et cela leur est retombé dessus pendant quelques trop brèves années à partir de 1789. Elles ont depuis bien retenu la leçon.

Les capitalistes ne vendront jamais la corde pour se faire pendre. Il faut donc trouver d'autres moyens. Avez-vous jamais vu un chien redonner docilement un morceau de gigot fauché sur la table du repas du dimanche ?

Gensane 17/10/2014 15:02

L'âge, la fatigue. Merci.

HN 17/10/2014 08:56

Orthographe correcte : contre-pied ; fuir.
Curieuses, ces erreurs, sous votre plume.

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche