Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 06:13

En avril 2012, j’avais consacré une chronique aux mensonges éhontés de Sarkozy), au fait que, chez ce Pinocchio peu sympathique, le mensonge était une seconde nature. À mes yeux, la pire de ses hâbleries, quasiment un baiser de Judas, avait été son affirmation, devant un ouvrier complètement désarmé, que jamais il ne privatiserait Gaz de France, alors qu’en sous-main il étudiait la question au profit de quelques copains à lui bien choisis.

Ses impostures, qui confinent à la mythomanie, nous sont revenues avec son entrée en campagne. En m’aidant du blog d’Arnaud Mouillard, je reviens sur les douze principaux mensonges du kleiner Mann.

 

 

HEURES SUP

«Les heures sup faisaient gagner entre 150 et 300 euros de plus par mois à neuf millions de Français.»

Les chiffrages de Nicolas Sarkozy sur ce point, frisent systématiquement le n’importe quoi : jusqu’à 300 euros par mois pour tout le monde à Toulouse, 150 à 200 à Marseille… En fait, c’était plutôt autour de 500 euros… par an.

 

SUCCESSIONS

«On a supprimé l’impôt sur les successions pour 95% des familles françaises.»

La loi Tepa de 2007 (Travail, emploi et pouvoir d’achat), encore elle, a effectivement permis que plus de 90% des successions soient exonérées d’impôts. Mais ce que l’ancien président omet systématiquement de préciser, c’est que c’était déjà le cas avant cette loi… pour 75% des succession.

 

AIDE MÉDICALE D’ETAT (AME)

«L’Aide médicale d’Etat a augmenté de 50% entre 2012 et 2013. On est passé de 500 à 800 millions d’euros.»

L’ancien président de la République s’est fermement opposé à l’Aide médicale d’Etat, dispositif d’urgence pour les sans-papiers. En 2012, il le défendait au nom de «l’honneur de la France» ; désormais, c’est «un trou dont on ne sait même pas à quoi il sert».

 

SYNDICATS

«En 2012, tous les syndicats ont appelé à voter François Hollande.»

En fait, la plupart avaient refusé de donner des consignes de vote.

 

ABSENTÉISME DANS LA FONCTION PUBLIQUE

«Depuis que le jour de carence a été supprimé, les statistiques sur l’absentéisme dans la fonction publique ont disparu.»

Nicolas Sarkozy jure que, comme par hasard, les statistiques sur l’absentéisme dans la fonction publique ont disparu en même temps… En réalité, les statistiques n’ont jamais été aussi à jour, mais il est simplement trop tôt pour avoir des données sur 2014…

 

 

COMPTES DE CAMPAGNE

«"Deux notes de Bercy" ou "le Conseil constitutionnel" récuse(nt) tout reproche à mes comptes de campagne de 2012.»

Ni le Conseil constitutionnel, ni le ministère de l’Economie et des Finances ne règlent, de près ou de loin, la question. N’en déplaise à l’ex-président-candidat

 

 

AGRESSIONS SEXUELLES

«J’ai fait scandale en créant le fichier des empreintes génétiques pour les délinquants sexuels. Il permet d’élucider un viol sur deux.»

En fait, ce n’est pas lui qui a créé le fichier; les critiques n’ont jamais porté sur son existence en tant que telle et on élucide plus d’un viol sur deux depuis bien plus longtemps que tout cela n’existe.

 

ASSISTANAT

«Il y a des gens qui gagnent davantage avec les allocations et l’assistanat que ceux qui travaillent.»

C’est faux, et c’est même son ancienne ministre Rosine Bachelot qui en avait apporté la preuve

 

GESTATION POUR AUTRUI (GPA)

«Il n’y a qu’un seul moyen d’éviter la GPA : il faut revenir sur le mariage pour tous.»

Nicolas Sarkozy paraphrase… Eric Zemmour, en affirmant que la jurisprudence française et européenne rend ce lien de cause à effet inéluctable, ce qui est faux.

 

FONCTION PUBLIQUE

«On a supprimé 160 000 postes de fonctionnaires entre 2007 et 2012. Les collectivités locales de gauche en ont recréé autant.»

Non seulement la moitié de la hausse des effectifs des fonctionnaires territoriaux, sur la période, est due aux transferts liés à la décentralisation, et non à des embauches.

 

DÉLINQUANCE

«5% des délinquants font 50% de la délinquance.»

L’ancien président de la République adore cette statistique qui ne se fonde pourtant sur absolument rien de concret. En fait, il transforme une étude de 2001 sur 2 300 jeunes de 13 à 19 ans dans des collèges et lycées de Saint-Etienne et Grenoble en vérité générale absolue, tout en gonflant les chiffres au passage. Admirable.

 

GENRE

«Lors de la journée de la femme, la gauche a dit aux garçons de s’habiller en filles.»

Surfant sur la vague de la prétendue « théorie du genre », Nicolas Sarkozy accuse la gauche d’avoir fait s’habiller les garçons en fille, transformant la journée de la femme en « journée de la jupe ». Tant pis s’il ne s’agit que d’une initiative lycéenne isolée et peu suivie dans la région nantaise. Rappelons ce que le peu cultivé Sarkozy ne peut savoir : l’expression « théorie du genre » est une contamination de l’anglo-étasunien. En français, une théorie est une construction de caractère hypothétique. En anglais, theory a également le sens de simple hypothèse : « My theory is… ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche