Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 06:09

Sylvain Tesson est le fils de Philippe Tesson (nobody's perfect) et collabore aux antennes d'extrême droite de Radio Courtoisie (re nobody's ...). C'est aussi une personnalité hors du commun, grand voyageur devant l'éternel (authentique Wanderer, comme on dit) qui a, par exemple, traversé l'Himalaya à pied. C'est un vrai écrivain qui a obtenu le prix Goncourt de la nouvelle et le Médicis essai. Je me suis bien diverti avec ses Aphorismes dans les herbes et autres propos de la nuit), récemment réédité en Pocket. L'oeuvre d'un homme qui aime trop ses chiens et les chemins déserts pour avoir foi en l'humanité ?

 

De l'aphorisme, Tesson dit ceci : " C'est un cadeau de l'inconscient à l'esprit. Si on le cherche, il est perdu. Si on le convoque, il se cache. S'il advient, il faut l'accueillir. "

 

Florilège :

 

Le liquide de la naissance mélangé à la poussière de la mort donne la boue de la vie.

 

Cimetière : la Terre ne rend pas.

 

Flammes : grimaces de la douleur du feu.

 

Le rythme infernal des batteries de poulet.

 

Qui instruit le procès des arbres qu'on abat ?

 

Au moins les lettres d'amour ne transmettent pas de maladies.

 

Sur les revolvers, il faudrait inscrire : "Tuer fume".

 

Sans le rossignol, peut-être que le soleil ne se lèverait pas.

 

Maison hantée : le bail des vampires.

 

Ce papa écrevisse qui disait à ses enfants d'aller de l'avant.

 

Pourquoi la pluie qui tombe du ciel n'est-elle pas bleue ?

 

Deux ailes mais pas de queue : difficile de voler lorsqu'on est un ange.

 

C'est tout de même grâce au progès qu'il y a des avions à réaction.

 

Origine du monde : le plus remarquable est que Courbet ait réussi à terminer son tableau.

 

La peinture : hommage de la lumière au silence.

 

Je doute tellement de moi que je ne fais confiance à aucun miroir.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture
commenter cet article

commentaires

BM 29/12/2014 11:34

Pour moi, ça ressemble plutôt à l'Almanach Vermot qu'à La Rochefoucauld ou à Ambrose Bierce.

(Rien à voir : en matière d'aphorismes, oubliez Nietzsche et jetez-vous dans Lichtenberg. C'est mieux pensé, mieux écrit, et vous passerez en prime de l'obscurantisme aux Lumières.)

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche