Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 06:48

Selon la revue de cinéma Première, Une ville polonaise a refusé de décorer une aire de jeux pour enfants avec l'effigie de Winnie. Pourquoi ?

 

Le conseil municipal de Tuszyn, vient de refuser de décorer un terrain de jeu pour enfants avec Winnie l'Ourson. Les édiles de la ville considèrent que l'ourson est le symbole d'une "sexualité ambiguë" et est "à demi-nu", en ne portant qu'un t-shirt rouge. "C'est complètement inapproprié pour les enfants", estime un conseiller municipal. "Il ne porte pas de pantalon ni de sous-vêtements parce qu'il n'a pas de sexe", s'emporte un autre. "C'est un hermaphrodite" (rappelons qu'un hermaphrodite possède bien des organes génitaux).

 

Alan Alexander Milne, le créateur de Winnie l'Ourson dans les années 20, serait sans doute le premier surpris de cette censure et de ces propos réactionnaires et violents. Devenu un personnage de l'écurie Disney, Winnie (dont le plus gros péché est son goût immodéré pour le miel et la procrastination) a eu droit à de nombreuses apparitions sur petit et grand. Qu’en sera-t-il en Pologne de Donald, Riri et Fifi qui ne portent pas non plus de pantalon ?

 

 

 

L’Humanité estime que la réponse des autorités étasuniennes aux manifestations de Ferguson est proprement militaire. Les Etats-Unis développent de nouvelles armes non létales qu’ils n’hésitent pas à déployer face aux manifestants.

 

Plus de 2000 soldats de la Garde nationale ont été déployés autour de Ferguson. Des militaires, en tenue de camouflage et armés de fusils d'assaut, ainsi que des agents du FBI, ont été mobilisés en renforts aux policiers. Un arsenal guerrier qui ne s’arrête pas là. Les soldats sont accompagnés de véhicules blindés, qui étaient utilisés en Irak car ils sont conçus pour résister aux mines. D’où leur nom d’ailleurs : MRAPs, Mine Resistant Ambush Protected Vehicles, véhicules d’embuscade résistants aux mines.

Mais c’est le déploiement de LRAD (Long Range Acoustic Devices) qui frappe le plus. Ce sont des canons à son, aptes à envoyer de manière très précise des ondes audio à plus de 8 kilomètres de distance, au dessus du seuil de la douleur. Jusqu’à 149 décibels, ces sons provoquent une violente souffrance, des maux de crânes terribles et entraînent un risque de dommages irréversibles. Utilisée pour la première fois lors d’une manifestation contre le G20 à Pittsburg en 2009, cette arme de répression a causé à une enseignante une perte d’audition irréversible, ainsi que des troubles de l’équilibre et des nausées permanents. Ce canon à son a été utilisé plusieurs fois à Ferguson depuis les premières manifestations en août dernier.  L’Etat du Missouri a acheté deux LRAD en avril.

 

Historiquement, nous rappelle Bernard Cassen sur le site de Mémoires des Luttes, la notion de réforme a été associée au progrès, à l’émancipation des travailleurs, à la conquête de droits. Aujourd’hui, à l’inverse, dans le vocabulaire de ce que l’on peut appeler l’Internationale néolibérale, le mot signifie en réalité « contre-réforme », c’est-à-dire démantèlement des services publics et de la protection sociale, privatisations, extension de la précarité baptisée « flexibilité », etc. Ce mot de « réforme », parfois complété par l’épithète « structurelle », revient de manière obsessionnelle dans le discours européen actuel, les gouvernements étant sommés par la Commission européenne de « réformer » toujours davantage. Avec les résultats catastrophiques que l’on connaît.

La transfusion de sens subie par le mot « réforme » a également dénaturé le mot « gauche », avec des conséquences encore plus graves. C’est en effet une catégorie politique structurante – dont les antécédents remontent à la Révolution française – qui se trouve privée de toute pertinence si l’on accepte que la social-démocratie fait encore partie de la gauche. En essayant de définir cette notion, Frédéric Lordon écrit que, en dernière instance, elle consiste en le refus de la souveraineté du capital. 
Or la construction européenne – œuvre conjointe de la social-démocratie et de la démocratie chrétienne – a sacralisé la liberté absolue de la finance qui se traduit symboliquement par l’indépendance de la Banque centrale européenne.

Ce faisant, elle a puissamment contribué, dans les faits, à la disparition de toute différence entre la droite et la gauche dite « de gouvernement » avec un double résultat : d’une part, en menant des politiques que pratiquement rien ne distingue de celles de ses adversaires proclamés, la social-démocratie fait la preuve de son inutilité politique et électorale et se condamne au déclin, voire à la disparition ; d’autre part, elle discrédite pour l’opinion l’idée de gauche elle-même, les citoyens mettant dans le même sac tous ceux qui se revendiquent d’elle.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture et politique
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche