Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 06:58

Je caricature peut-être un peu. En tout cas, je ne blasphème nullement.

 

Que la lutte des classes était belle quand on pouvait asservir physiquement et mentalement l'ouvrier de la sorte !

L'usine selon Macron et Gattaz

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Philippe Arnaud 28/01/2015 11:21

J'ai lu, sur un site ultralibéral, qu'il fallait que les chômeurs retrouvent du travail à n'importe quel prix (ce mot prix étant entendu à la fois dans le sens de rémunération et conditions d'embauche et de travail)...

On sait, par ailleurs, l'animosité, la haine, l'aversion que le Medef et la droite ont pour le Code du Travail, dont ils ne souhaiteraient qu'une chose : qu'il soit aboli. Mais quel nom porte l'activité lorsqu'elle n'est pas encadrée par ce Code ? Un nom simple, connu depuis l'Antiquité : esclavage...

Lyonnais 28/01/2015 09:01

Dans la région il y avait aussi les usines pensionnats :

http://www.le-pays.fr/region/edition/edition-loire-et-rhone/arbresle/2013/08/08/500-ans-de-tissage-les-usines-internats_1662683.html

Dans la région, il y avait aussi les "usines pensionnats" (tout un programme) qui protégeaient les jeunes filles de la campagne des tentations :

http://www.le-pays.fr/region/edition/edition-loire-et-rhone/arbresle/2013/08/08/500-ans-de-tissage-les-usines-internats_1662683.html

Le modèle était l'usine de CJ Bonnet à Jujurieux :

http://www.cndp.fr/crdp-besancon/uploads/tx_rbflashobject/InterventionForon-Dauphin.swf

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche