Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 06:44

Je suis perplexe devant une campagne d’affichage publicitaire massive dans les rues de nos bonnes villes. Elle concerne la chaîne de télévision d’information en continu i24news.

 

Le cheville ouvrière de cette campagne est Frank Melloul. Cette forte personnalité du monde des médias est née à Fribourg (Suisse) en 1973. Il fut proche de Lionel Jospin, puis de Dominique de Villepin, puis de Pierre Lellouche, puis de Xavier Bertrand. Il est proche de Laurent Fabius. De qui n’est-il pas proche ?  Il a été Directeur de la Stratégie de la Recherche et du Businesse Development International (sic) de l’entreprise fusionnée Audiovisuel extérieur de la France, regroupant France 24, Radio France International, Monte Carlo Doaliya et TV5 Monde. Il préside i24news depuis 2013.

 

L’unique actionnaire de cette chaîne est Patrick Drahi, un brillant et redoutable homme d’affaires dont ne sait pas exactement s’il est français ou franco-israélien. Drahi possède Numericable, SFR  et 99% des réseaux câblés de France. Il a des sociétés et holdings au Luxembourg et à Gernesey.

 

i24news a été lancée le 17 juillet 2013 en Israël avec un budget de 50 millions d’euros. Pluriculturelle, plurireligieuse, la rédaction compte 35 nationalités. Bizarrement, pour des « raisons administratives complexes » ( ?) la chaîne (dont les programmes sont réalisés simultanément en anglais, français et arabe) n’est pas diffusée en Israël. Par une puissante campagne de relations publiques, la chaîne a tenté de faire revenir le gouvernement israélien sur sa position. En vain pour l’instant. i24news – qui compte 150 journalistes (dont Mickaël Darmon et Christian Malard) et une centaine de personnels administratifs et de service – est basée administrativement au Luxembourg.

 

J’ai repéré trois affiches différentes. Je ne sais s’il y en a d’autres. J’ai trouvé le slogan commun aux trois affiches aussi consensuel que débile : « L’information est l’union de tous les points de vue ». Prenons un exemple limite. Tu veux savoir ce qu’il se passe à Auschwitz. Tu demandes à un squelette ambulant à qui il reste quelques heures à vivre et au commandant du camp de t’éclairer, tu « unis » leur point de vue et tu as la vérité. Et tu prétends être objectif.

 

Les trois photos qui suivent m’ont mis mal à l’aise. La première représente le visage d’une jeune femme vraisemblablement arabe, scindé en deux. À gauche, la personne porte un fichu coloré, relativement discret. À droite, elle est intégralement voilée de noir. À combien de centimètres de la narine gauche se situe l’union des points de vue ? Quid de toutes les femmes arabes qui laissent s’épanouir leur chevelure à la vue de tous ?

Une campagne publicitaire d’i24 News

La seconde affiche relève de la même logique. Elle représente le visage d’un jeune homme juif. À gauche, le système pileux et la tresse d’un intégriste. À droite, la barbe de deux jours et l’anneau du juif décontracté. À noter que les lunettes étant l’attribut de l’intégriste, l’intello serait ce dernier. À combien de millimètres de barbe se situe l’union des points de vue ?

Une campagne publicitaire d’i24 News

La troisième affiche se veut directement politique (elle ne l’est ni plus ni moins que les deux précédentes). À gauche, la moitié du visage d’Obama. À droite, la moitié du visage d’un dirigeant islamique “ dur ” (iranien, palestinien ?). À combien de miles nautiques de la côte est des Etats-Unis se situe la vérité ?

Une campagne publicitaire d’i24 News

Le journaliste imaginaire qui installe ce problème cache l’origine de son milieu social, polilitique et géographique, le lieu d'où il parle, comme on disait autrefois : Tel-Aviv, Luxembourg, Guernesey ? En prenant bien soin de masquer qu’il est au service d’un système oligarchique et capitalistique. Sans jamais frôler le conflit d’intérêts, bien entendu. La vieille démarcation idéaliste anglo-saxonne entre les faits et les opinions (« les faits sont sacrés, les opinions sont libres ») prétendait  – en faisant croire que le fait est une matière brute, objective – évacuer l'idée que la vérité ne se situe pas à équidistance du fort et du faible, du riche et du pauvre, du démocrate et du fasciste, du fanatique et du sage. Pour i24 News, le producteur de l'information dispose et use naturellement d'un instrument de mesure miracle grâce auquel il est à lui tout seul le fléau de la balance. Entre le tankiste israélien qui tire sur une école à Gaza et l'élève qui s'est réfugié dans cette école, il y aurait donc possibilité d'une “ union des points de vue ”.

 

J'ajoute que, sur ces trois affiches, cinq figures connotent directement l'idée religieuse. Obama, pour sa part, préside un pays officiellement laïc (bien que ce ne soit pas exprimé en ce terme) mais dont la devise est “ En Dieu nous avons foi ”. Nous avons bel et bien la confirmation avec ces affiches que les capitalistes et grands entrepreneurs français se fichent comme d'une guigne des valeurs de la République française.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture et politique
commenter cet article

commentaires

Gensane 17/01/2015 08:27

Bonjour Bourguignon. Merci pour votre fidèle attention. Appelons cela une tournure de style un peu hypocrite...

Bourguignon 17/01/2015 00:15

"Nous avons bel et bien la confirmation avec ces affiches que les capitalistes et grands entrepreneurs français se fichent comme d'une guigne des valeurs de la République française."

C'est quand même pas une nouvelle pour le "vieux" renard de ce blog!

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche