Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 07:02

Dans son blog, Jean Matouk revient sur la grève des professions médicales :

Ils ne veulent pas être « fonctionnarisés ». Mais ne le sont-ils pas, en grande partie, depuis 1945 et l’invention de l’assurance maladie obligatoire, puisque c’est grâce au remboursement des patients que les médecins accèdent à une clientèle captive, financée par la collectivité ? Tel « spécialiste » qui, dans l’hôpital, opère des membres, en demandant des honoraires supplémentaires – 1 000 euros pour un genou, par exemple – croit-il qu’il aurait une telle clientèle sans l’assurance maladie ob ligatoire ?

 

Quel culot ont les « kinés » de se joindre à cette manifestation, eux qui bénéficient plus que tous les autres soignants du système ? Souvent, voici la décomposition de la séance d’une demi-heure remboursée : dix minutes d’exercice sur un instrument, cinq minutes sur un autre, cinq minutes de vrai massage-kinésithérapie et dix minutes de « froid » , ou d’un autre instrument producteur de flux divers.

Mais les moins justifiés à figurer dans le « défilé » d’hier, ce sont les internes, qui, à 70%, sont issus de familles aisées, qui suivent des études gratuites, avec formation par des médecins hospitaliers très compétents, payés parce qu’ils assurent des gardes, mais qui, contrairement à tous les autres étudiants dans des établissements publics, refusent à leur sortie d’assurer la moindre période de service public, et de supporter la moindre contrainte d’installation.

 

 

Renaud Revel, dans L’Express, écrit sur un nouveau suicide à France Télévisions :

Le sixième recensé depuis 2010, a jeté l’effroi. Le tragique événement s’est produit sur le site de France 3 Lorraine où un collaborateur de cette station a été retrouvé inanimé dans sa voiture. C’est le deuxième salarié de France 3 Lorraine à s’être donné la mort en deux ans. Un rapport réalisé en mai 2014 à la demande des syndicats, suite à deux tentatives de suicide, mettaient l’accent sur « les nombreux facteurs de risques réunis chez France Télévisions. » Il posait le constat d’une « dégradation actuelle des conditions de travail ».

 

Selon Marianne, deux journalistes du Monde ont décidé de véhiculer une nouvelle rumeur: Patrick Buisson serait le conseiller occulte de Mélenchon.

Après Mélenchon agent de Poutine, voilà Mélenchon collabo de Sarkozy. La collusion coupable a été établie par deux journalistes du Monde qui ont publié un livre sur Patrick Buisson, l’ex-éminence grise de l’ex-président de la République. À en croire les deux inspectrices en vadrouille, Patrick Buisson a été le conseiller occulte de Mélenchon en 2012 afin de l’inciter à faire le jeu de Nicolas Sarkozy en critiquant François Hollande. La preuve : ils se connaissent depuis longtemps, ils se parlent et ils se croisent dans les studios de télé sans s’étriper. On sait même que Jean-Luc Mélenchon a assisté à la remise de la Légion d’honneur à Patrick Buisson, en compagnie de Jean-Christophe Cambadélis, ce qui pourrait laisser croire que ce dernier (ancien trotskiste, comme Mélenchon) est – bon sang, mais c’est bien sûr ! – lui aussi du complot anti-Hollande.

 

Sur le site du Grand Soir, Maxime Vivas nous dit qui sont les beaufs et les Bidochon qui ne veulent pas savoir qui sont les troupes de choc du FN.
Par flemme qu’ils ont de se défendre, par couardise, ils délèguent tout au FN qui s’occupera aussi des étrangers-pas-de-chez-nous. 
Je sais, il ne faut pas dénigrer ces 33 % de nos concitoyens qui confondent le loup et le petit Chaperon rouge.

 

 

Il faut faire comme s’ils n’avaient jamais entendu dire ce qu’est le FN, d’où il vient, combien de tatoués à croix gammée s’y camouflent en attendant que sonne l’heure, combien d’antisémites, combien de nostalgiques de la gégène, de l’Algérie française et de l’OAS (pas vrai, Ménard ?). Il faut faire comme s’ils ne savaient pas que des brutes épaisses constituent les wagons de la locomotive FN, wagons où l’on trouve des jeteurs potentiels de basanés dans la Seine. Le 6 avril 2011, Serge Ayoub saluait l’élection de Marine Le Pen à la présidence du FN. Il prévenait : « Je suis particulièrement content que la locomotive qu’est le FN marche parce que les wagons suivront... ». Mais savent-ils que Serge Ayoub, alors leader du groupe d’extrême droite Jeunesses nationalistes révolutionnaires et du mouvement Troisième Voie, est un familier de Marine Le Pen et qu’il participa à sa campagne électorale pour les législatives de 2012 à Hénin-Beaumont ?

 

Mais il y a plus grave : Le Figaro Madame revient sur la paternité du prince Harry (le seul rouquin de la famille). Charles ne serait pas son père. Je n’en dors plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture et politique
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche