Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 05:51

Jean-Loup Salzmann fait partie de ces trop nombreux présidents d’université qui ont soutenu Valérie Pécresse dans sa “ réforme ” visant à privatiser et financiariser l’enseignement supérieur. Il aurait tant aimé être le nouveau secrétaire d’État aux universités. Il a commis un peu trop de fautes récemment. La dernière, selon Marianne :

 

Jean-Loup Salzmann a l’urgence sélective. En mars dernier, Jean-Loup Salzmann était épinglé par l’Inspection générale de l’Éducation nationale. En cause, son inaction face aux alertes répétées et circonstanciées que Samuel Mayol, le directeur de l’IUT de Saint-Denis, lui avait fait parvenir pendant plusieurs mois au sujet du comportement de plusieurs enseignants. Alertes qui avaient coïncidé avec une vague de menaces de mort à l’encontre de Samuel Mayol.

 

Le 17 mai, l’une des responsables administratives de l’IUT, à l’instar de cinq autres collègues, avait reçu des menaces par texto. Quelques jours plus tard, la porte de son bureau était taguée d’étoiles de David et de croix gammées. Un acte clairement antisémite que Najat Vallaud-Belkacem avait dénoncé.

 

Dans un courrier adressé le 9 juin à cette même fonctionnaire, Jean-Loup Salzmann l’informe qu’il a demandé à la ministre de la suspendre de ses fonctions (!), « pour présomption de faute grave constituée par un manquement à (ses) obligations d’agent public. » Tout y passe : non-respect du devoir de réserve, harcèlement moral, atteinte à la dignité et menaces envers des collègues… « De pures allégations qui ne reposent sur rien, s’emporte Richard Malka, l’avocat de la fonctionnaire. On est en train de vouloir faire passer les victimes pour des bourreaux ! C’est surréaliste ! »

 

Dans les colonnes du Grand Soir, Emir Sader, professeur de sociologie à l’université de São Paulo, critique le néo-colonialisme intellectuel de la gauche européenne : « L’aura universitaire ne réussit pas à cacher les difficultés qu’ils ont pour s’engager dans des processus concrets et, à partir de ceux-ci, pour partager la construction des alternatives. Les analyses qui ne débouchent pas sur des propositions concrètes de transformation de la réalité, présentent de moins en moins d’intérêt. Les postures critiques restent sur le plan de théories qui ne se projettent pas dans le champ du réel, sans aucune capacité à s’approprier la réalité concrète, moins encore de la transformer. Pour reprendre le vieil adage marxiste toujours actuel : leurs idées ne se transforment jamais en force matérielle parce qu’elles ne pénètrent jamais dans les masses. »

 

 

Très en verve, le kleiner Mann Sarkozy a comparé l'afflux de migrants en Europe à une grosse fuite d'eau. Je cite la dépêche de l’AFP. L'ancien chef de l'Etat a raillé la proposition de la Commission européenne de répartir les demandeurs d’asile entre les pays de l’UE. Dans "une maison, il y a une canalisation qui explose, elle se déverse dans la cuisine", a illustré Sarkozy. "Le réparateur arrive et dit : 'J'ai une solution : on va garder la moitié pour la cuisine, mettre un quart dans le salon, un quart dans la chambre des parents et si ça ne suffit pas il reste la chambre des enfants'", a-t-il ironisé.

 

 

Quasiment tous les jours, la page d’accueil d’Orange publie des articles essentiels. Il faut bien que l’entreprise privatisée marche la tête haute. Un exemple récent :

 

Revirement de situation pour le couple Sean Penn et Charlize Theron ! Alors que les deux stars parlaient de mariage depuis plusieurs mois, leur histoire s'arrête brusquement, quelques jours avant l'été. L'actrice sud-africaine de 39 ans a décidé de mettre un terme à sa relation avec Sean Penn, pour des raisons encore inconnues. Après avoir arpenté le tapis rouge du Festival de Cannes et s'être rendus à Vienne pour assister à un événement mondain et caritatif, les deux stars auraient pris des chemins différents. Selon plusieurs sources qui se sont confiées à People Magazine, Charlize Theron et Sean Penn ne vivraient déjà plus ensemble, ce dernier ayant repris ses quartiers dans sa villa de Malibu.

 

L'annonce de cette rupture fait donc l'effet d'une bombe sur la planète people. Le couple semblait plus uni et amoureux que jamais.

 

Avec de telles informations, l’entreprise privatisée qui a aidé l’armée israélienne lors de sa dernière et très violente intervention militaire à Gaza et qui tire profit des colonies israéliennes dans la Cisjordanie, peut marcher la tête haute.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture et politique
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche