Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 06:48

Le fulgurant penseur Théophraste R., chroniqueur au Grand Soir, vient de publier cette chronique qui m'a redonné un peu de tonus pour affronter la canicule lyonnaise :

 

En avril 1936 les congés payés n’existaient pas, en juillet 1944 Paris était sous la botte allemande, en avril 1968 la France s’ennuyait sous de Gaulle, en janvier 1990 Nelson Mandela, condamné à perpétuité, entamait sa 28 année de captivité, en mars 2005 les sondeurs SOFRES et BVA donnaient vainqueur le oui au référendum (29 mai) sur l’Europe, en mars 2015 les présidents cubains et états-uniens n’avaient pas eu de face-à-face depuis un demi-siècle, en juillet 2015 le roi d’Arabie saoudite comptait confisquer pendant un mois une plage française.

 

Puis vinrent en fulgurance le Front populaire, la Libération, mai 68, la libération de Mandela et son élection (1), le non au TCE, le rapprochement entre les EU et Cuba, la fuite du dictateur saoudien.

 

Les peuples sont des toros bayonnais.

 

Par conséquent : « Gardarem lo moral ! » (Milodiou !).

 

(1) Voir son admirable discours de La Havane.

 

Théophraste R. (Observateur des phénomènes d’accélération de l’Histoire).

 

 

Source.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Et le 5 mai 1789 les Etats Généraux s'ouvrent après un défilé montrant ostensiblement la hiérarchie des 3 ordres....
Répondre