Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 06:02

 

 

On commence cette année sur les chapeaux de roue avec l’Union de Reims.fr qui s’intéresse aux sextos, des textos sexuels qui permettent d’érotiser notre quotidien routinier. Le site propose, pour un coût d’1 euro 25 la minute, de canaliser nos fantasmes en répondant à quelques questions essentielles. Rappelons que l’Union de Reims fut fondé en 1944 par des résistants du groupe Libération-Nord dont deux furent assassinés en 1945 au camp de concentration de Neuengamme. Alors, avec quelle actrice pourriez-vous sortir ?

 

Découvrez avec quelle actrice de cinéma votre personnalité est compatible. Bien que le monde pailleté des célébrités semble inatteignable, l’amour n’a pas de limite, alors ne faites pas le timide, découvrez la star que vous avez le plus de chance de faire craquer !

 

Quelle sportive est faite pour vous ?

 

En plus d'avoir un corps de rêve les sportives ont un caractère bien trempé.

 

Madame, êtes-vous douée en préliminaires ?

 

Chaque corps n’est pas parfait et peut présenter un petit défaut. Ne laissez pas ces petits détails vous intimider. Concentrez-vous plutôt sur les caresses et vos ébats amoureux et tout se déroulera à merveille.

 

L’Union de Reims.fr élève le débat en brossant le portrait de l’homme ou de la femme infidèle : « Contrairement aux idées reçues, les infidèles, qu'ils soient homme ou femme, sont plutôt châtains aux yeux marrons, répondent à des critères physiques classiques et ont en commun d'être romantiques et sensuels. Chez l'homme, il approche la quarantaine et mesure 1,80 m pour 80kg. Cheveux châtains courts, yeux marron sont ses attributs physiques.

 

Du côté des femmes, guère de différence dans la typologie standard. Elle a en moyenne 34 ans, mesure 1,70m pour 60kg. Sa chevelure châtain est de longueur moyenne et ses yeux sont également marron. Verseau est son signe zodiacal. Si la femme infidèle partage le romantisme et la sensualité avec son homologue masculin, elle est plus attentive. Son signe astrologique est le Taureau.

 

Revue de presse (135)

Zora Ramdane, dans Res Publica, revient sur des problèmes de restauration scolaire :

Les partisans de l’identité nationale-chrétienne, nostalgiques de la « France fille aînée de l’Église », ont une vision inquiétante de la restauration scolaire. Pour eux, le problème se réduit à pouvoir placer du poisson le vendredi et imposer les autres jours un menu unique, avec cochon pour tous lorsque le maire le décide. Cette droite nationale-chrétienne, dans laquelle de nombreux chrétiens ne se retrouvent pas, ne compte pas que des chrétiens. Mais, comme Barrès, ils utilisent le catholicisme comme arme contre la République laïque, libre, égalitaire et fraternelle. S’agissant de restauration scolaire, il convient pourtant raisonner en termes d’offre de repas, de sécurité alimentaire, de diététique, de découverte, de plaisir partagé et d’éducation au goût. Pour un nombre croissant d’élèves, le repas pris à la cantine constitue le seul véritable repas de la journée, faisant de la restauration scolaire un système solidaire de cohésion sociale. La qualité de la cantine scolaire, son adaptation aux besoins des élèves, à leur équilibre et leur développement, ne forme pas un problème idéologique mais social, qui mérite d’être d’abord traité en lui-même et positivement, d’une façon sécularisée, indépendamment des questions de normativité religieuse. Les deux parties qui se sont affrontées dans la bataille juridique de Chalon ont exclusivement fait valoir leur communautarisme ou leur sectarisme, qui, tous deux, divisent le peuple.

 

Dans L’Humanité, Christophe Prudhomme souhaite une réforme profonde des soins urgentistes en France : « Le bon modèle, c’est le centre de santé où les généralistes se retrouvent avec d’autres professionnels, infirmiers, kinés… Cette structure pourrait accueillir des petites urgences en soirée, disposer d’un plateau technique, permettre de réaliser des prises de sang, des radios… Les postes de médecins doivent aussi devenir plus attractifs. Quand vous êtes urgentiste à bac + 9 et qu’on ne vous propose que des CDD de trois mois renouvelables, ce n’est pas possible ! La solution passe également par l’augmentation du nombre de médecins en formation. Seules quelques centaines d’urgentistes sont formées chaque année. Il y a trente ans déjà, on avait alerté sur la pénurie, avec un numerus clausus excessivement bas jusqu’aux années 1990. Le numerus clausus a été augmenté dans les années 2000 mais comme il faut dix ans pour devenir docteur, là, on paie encore les années où seules 4 000 personnes par an étaient en formation (contre 7 800 aujourd’hui). Résultat, sur les 200 000 médecins exerçant en France, 40 000 ont eu leur diplôme à l’étranger. Il est temps de sortir de ce système consumériste où les patients ne sont pas bien pris en charge.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture et politique
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche