Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 06:36

 

Je reprends ici une réflexion de Geoffroy Géraud Legros sur ce que les gouvernements des deux côtés de l’Atlantique (le français bien évidemment) nous préparent dans la plus totale clandestinité : une déréglementation contre les peuples.

 

C’est dans un chapitre consacré à la « coopération règlementaire [ou régulatrice] » (regulatory cooperation) du Traité transatlantique que se nichent des dispositions méconnues, mais au moins aussi importantes que les fameux « mécanismes de règlement des différends » — ces règles très critiquées, dont l’entrée en vigueur pourrait permettre aux entreprises étasuniennes d’attaquer les règlementations sanitaires en vigueur dans les États.

 

Confrontés à la contestation grandissante du TTIP, les groupes de pression (lobbies) pourraient exercer leur influence au cœur du processus de décision européen… et même en amont de celui-ci.

 

Par l’entremise de deux institutions, le « Regulatory Cooperation Body » (Organe de coopération règlementaire) et le « Joint Ministerial Body » — un organe politique réunissant des représentant des gouvernements des États-Unis et des États membres de l’UE.

 

Le premier consacre le « droit au lobbying au sein du processus législatif européen ». Il établira « une liste de législations susceptibles d’avoir un impact significatif sur le commerce transatlantique », qui sera « publiée et transmise aux parties » (les capitalistes et les financiers), leur offrant un « possibilité garantie » de « participer au processus ». Les citoyens ou leurs représentants n’auront pas cet avantage stratégique.

 

La suractivité des groupes de pression tend à « réduire au plus petit dénominateur commun » des normes sanitaires que les consommateurs « considèrent comme essentielles » mais qui ne sont, « aux yeux de nombreux acteurs économiques, que des barrières non-tarifaires.On pourra ainsi nettoyer les bœufs à l’acide lactique, importer des poulets nettoyés au chlore, de la viande aux hormones, des OGM, du rouge à lèvre au plomb, des pesticides jusqu’alors considérés comme dangereux, du pétrole issu des sables bitumineux canadien.

 

SOURCE: 7lameslamer

La déréglementation transatlantique est là !

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

michel barda 29/10/2015 23:13

il faut d'urgence demander à nos parlementaires, et surtout aux introuvables parlementaires européens, comment ils vont défendre les intérêts sanitaires des français. vite, vite, vite !

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche