Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 06:43

— Après un accord, un salarié qui refuse un changement dans son contrat de travail peut être licencié

 

— Le dispositif “ forfaits-jours ” qui permet de ne pas décompter les heures de travail est étendu.

 

— Licenciement économique déclaré nul : baisse des indemnités pour les salariés.

 

— Moins d'indemnités pour les malades et les accidentés licenciés.

 

— La visite médicale d'embauche est transformée en une visite d'information.

 

— La durée du congé en cas de décès d'un proche (enfant, conjoint) n'est plus garantie par la loi.

 

— Les apprentis mineurs pourront travailler 10 heures par jour et 40 heures par semaine.

 

— Une entreprise peut faire un plan social sans avoir de difficultés économiques.

 

— Les temps d'astreinte peuvent être décomptés des temps de repos.

 

— Les 11 heures de repos obligatoires par tranche de 24 heures peuvent être fractionnées.

 

— En cas de licenciement illégal, l'indemnité prud'hommale est plafonnée à 15 mois de salaire.

 

— Plus de minimum de dommages et intérêts en cas de licenciement injustifié.

 

— Il suffit d'un accord d'entreprise pour que les heures supplémentaires soient 5 fois moins majorées.

 

— La loi facilite le licenciement en cas de transfert d'entreprise.

 

 

(Merci à Edouard Le Vaillant).

Loi La Salopri : résumons

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Lyonnais 04/03/2016 13:01

La liste complète de toutes les saloperies solfériniennes ou le PS en actes !

http://www.bilan-ps.fr/liste

Ph.Arnaud 04/03/2016 09:20

Cette loi est une saloperie simplement parce que Reynié, un type de droite, a initié une pétition en sa faveur et parce que Gattaz et Parisot ont été parmi les premiers à la signer. Quand ton ennemi se félicite de quelque chose, tu peux te dire que ce quelque chose est néfaste pour toi. Durant la Grande Guerre, lorsque l'état-major allemand se félicitait, c'est que la France avait perdu...

CanluCat 05/03/2016 22:09

Auguste Bebel disait que "lorsque la bourgeoisie me félicite, je me demande quelle grosse bêtise j'ai bien pu faire" !

pschitt 04/03/2016 07:27

Et vous me preniez la tete pour un "Finkelcrotte" !!!!!!!!!!!!!!!!!!????????????? ( et dire que vous aviez raison ....)
Et vas y du "EL Khonery " sur le GS !!!!!!!!!!??????????????????? ...et on me faisait la morale ?? (à juste titre en plus ....)
Je viens d'avoir 50 ans Bernard ! Le 26 fev !
Un moment je me suis dit que j'avais passé 50 années a essayer d'etre aimé par le plus grand nombre (je vous l'accorde on ne le voyais pas tjrs dernièrement sur mes coms), alors si j'essayais dorénavant d etre détesté par le plus grand nombre ?..... Mais chassez le naturel , il revient au galop .....
Tout ça pour dire , ce titre c'est pas vous .........

Ph. Arnaud 05/03/2016 23:41

Merci pour Bebel. A un moment, j'ai cru que la citation était de Lénine... Cela dit, je ne crois pas que Hollande, Valls ou el Khomri ou Macron aient eu le sentiment d'avoir dit une bêtise. Ils sont persuadés d'avoir agi pour le bien des salariés...

pschitt 04/03/2016 09:20

je ne vous le fait pas dire Bernard .....

Gensane 04/03/2016 07:45

Cette loi est une saloperie. Ce n'est pas la seule que les Solfériniens nous ont balancée. On dit qu'ils sont en train de préparer une "réforme" absolument scandaleuse qui diminuera le pouvoir des juges et augmentera celui des procureurs. Le titre (auquel j'ai réfléchi un bon moment) est au niveau de cette personne qui s'est reniée pour un bout de gras, comme la moitié des membres du gouvernement d'ailleurs. L'histoire dira un jour ce qui l'a réellement motivée dans cette aventure.

Gensane 04/03/2016 07:45

Cette loi est une saloperie. Ce n'est pas la seule que les Solfériniens nous ont balancée. On dit qu'ils sont en train de préparer une "réforme" absolument scandaleuse qui diminuera le pouvoir des juges et augmentera celui des procureurs. Le titre (auquel j'ai réfléchi un bon moment) est au niveau de cette personne qui s'est reniée pour un bout de gras, comme la moitié des membres du gouvernement d'ailleurs. L'histoire dira un jour ce qui l'a réellement motivée dans cette aventure.