Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 05:43

Pas génial, le dernier repas terrestre de Gagarine avant son envol historique

 

A 3 h 30, le médecin Karpov entre dans la chambre où Youri Gagarine et sa doublure (son doublure ?) Guerman Titov dorment.

 

 “ Il est l'heure de se lever ”, leur dit-il. Puis ils se rendent au gymnase pour une mise en train, puis toilette et déjeuner “ à la cosmos ”. Au menu :

 

 purée de viande,

 café,

 marmelade de cassis

 (tout cela en tubes)

 

 

 

Au début des années soixante, le sourire ravageur de Gagarine, sa gentillesse, sa simplicité, firent beaucoup pour la popularité en Occident d'une URSS qui se déstalinisait lentement mais sûrement.

 

Les Zuniens furent mortifiés par cette réussite des “ commies ”.

 

Rapidement, Gagarine court les jupons et les bistrots. Il a vingt accidents de voiture en sept ans.

 

Le 27 mars 1968, il s'écrase à bord d'un MIG-15 après avoir demandé la permission de rentrer à la base. Dans un premier temps, la thèse officielle, complètement fausse, est que  Gagarine, victime d'une défaillance de son avion, ne s'est pas éjecté pour éviter que son MiG-15 s'écrase sur une école. Il semble qu'il ait voulu éviter un ballon-sonde ou qu'il ait été gêné par un autre avion. Il avait 34 ans.

 

Orthodoxe pratiquant, Gagarine n'a nullement prononcé, pendant son vol, une phrase qu'on lui a longtemps prêté : “ Je ne vois aucun Dieu là-haut ”. Croyant mais pas débile !

A table ! (12)

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture
commenter cet article

commentaires

Adario 09/04/2016 11:30

C'est vrai que Youri Gagarine a fortement participé à la pub de l'URSS ! C'est un temps que seuls les gens de ma génération se rappellent ! Personnellement je me souviens aussi de Valentina Terechkova et de son mariage (avec un cosmonaute je crois) et des grosses plaisanteries qui couraient à l'époque : je me souviens notamment des infos à la télé que nous regardions alors ensemble : "- et Valentina a dit "da" à son mari (le cosmonaute)". Bien sûr un copain avait tout de suite lancé : " et Valentina a dit à son mari le soir des noces : - et maintenant à ..." ! Je vous laisse la réponse ! Pas sûr d'ailleurs que Valentina se soit aussi pleinement envoyée en l'air que ce que l'on sait aujourd'hui qu'elle connut lors de son fameux vol dans l'espace !! Bon, bon je sors Bernard !