Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 05:56

Bon, d'accord, ma fille Rébecca a remporté récemment le Trophée national Lucien Zins (catégorie 12 ans), officieux championnat de France. Mais ce n'est pas pour cela que je souhaitais consacrer une note de blog au grand champion Lucien Zins.

 

Je passerai ici sur les innombrables performances nationales et internationales de celui qui fut Directeur technique national de 1964 à 1973. Je reviendrai sur deux épisodes très marquants de sa vie de nageur, mais surtout d'homme.

 

Lors des championnats de France de Toulouse en 1943 (qu'il avait rejoints à vélo), les organisateurs, à la demande ou sous la pression des autorités allemandes qui n'avaient théoriquement aucune autorité en la matière, refusent la participation d'Alfred Nakache, le meilleur nageur français de l'époque, au motif qu'il était juif. Seul de tous les concurents, Lucien Zins se retire de la compétition et ne participe donc pas au 100 mètres dos qui, normalement, lui était acquis. Il écope d'un an de suspension par la Fédération de natation.

 

En 1944, peu après le débarquement et alors que plus aucun train ne circule, le Troyen Lucien Zins se rend à vélo aux championnats de France à la piscine des Tourelles de Paris. Il parcourt 160 km, remporte le titre du 100 dos le lendemain et rentre ensuite chez lui, toujours à vélo.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture et politique
commenter cet article

commentaires