Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 06:45

De 1963 à 1968, Paul McCartney vécut avec la comédienne Jane Asher. De 1964 à 1966, il élit domicile chez Jane et ses parents dans le quartier chic de Marylebone. Margaret, la mère de Jane (d'ascendance noble), enseignait la musique dans la très célèbre Guildhall School de Londres (où elle eut comme élève George Martin, futur arrangeur et producteur des Beatles – it's a small world) tandis que son père était l'un des médecins les plus réputés du Royaume Uni. Endocrinologue et hématologue, Richard Asher fut le premier scientifique au monde à écrire sur le syndrome de Munchausen en 1951 dans la revue The Lancet.

 

Rendant à César ce qui appartient à César, Macca n'a jamais caché ce qu'il devait à la famille Asher, en particulier à leur très grande culture.

 

Pour Jane et Paul, les fiançailles, le mariage furent évoqués. Mais rien ne vint. Jane quitta brutalement Paul. Elle supportait de moins en moins sa défonce au LSD et la faune improbable qui tournait autour de lui et de John. Et puis, il semble bien que Paul lui ait demandé d'arrêter sa carrière de comédienne en cas de mariage. Or il se trouve que Jane, née en 1946, avait existé en tant qu'artiste bien avant son chevalier servant. Enfant, elle avait joué dans plusieurs films et séries télévisées à partir de cinq ans et avait fait du théâtre dès l'âge de neuf ans.

 

Par la suite, Jame épousera le très grand caricaturiste Gearld Scarfe dont elle aura trois enfants. Une des dernières apparitions de Jane au cinéma est le rôle de Sandra dans cette comédie un peu débile mais qui me fait me taper sur les cuisses, Death at a Funeral (Joyeuses Funérailles). Peter Dinklage (1m32) tenait dans ce film un de ses premiers grands rôles avant Game of Thrones.

 

Alors, me direz-vous, pourquoi est-il dangereux d'aller au lit ? C'est le thème d'un des articles les plus célèbres de l'histoire de la médecine britannique écrit par Richard Asher. Sachez, avant de vous plonger dans la lecture de cet article, que le pauvre Richard s'arrêta de travailler à l'âge de 52 ans, sombra dans une profonde dépression et mit fin à ses jours cinq ans plus tard. Margaret Asher mourut à l'âge de 97 ans. Bizarre, tout cela ...

 

PS : pour mémoire et pour honorer Macca, mon analyse de “Penny Lane”.

Aller au lit est dangereux
Aller au lit est dangereux
Aller au lit est dangereux
Aller au lit est dangereux
Aller au lit est dangereux
Aller au lit est dangereux
Aller au lit est dangereux
Aller au lit est dangereux

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche