Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 06:14

L'éditorialiste du Grand Soir, Théophraste R., a réagi avec humour et sérieux à la mort de Fidel Castro :

 

Se promenant sur le Malecón, Fidel ramasse une lampe d’Aladin, qu’il ouvre. En jaillit un Génie qui, pour le remercier de l’avoir délivré, l’invite à faire un vœu.

 

Je veux, dit Fidel, être enterré près de mes ancêtres. Mais, je suis malade en bateau et je déteste l’avion. Construis un pont entre La Havane et Láncara, en Galice.

 

Hou, la, la ! se désole le génie en se grattant la tête. Un pont de Cuba jusqu’en Espagne… Ecoute, je t’autorise à faire plutôt un autre vœu.

 

Bon, dit Fidel, je voudrais que le jour de ma mort, les médias français disent enfin la vérité sur ma vie et mon œuvre.

 

Mouais, dit le génie en se grattant la tête, le pont, tu le veux en bois ou en pierre ?

 

Théophraste R. (Adaptateur d’histoires drôles en fonction de l’actualité).

 

PS. Depuis qu’Obama a donné son feu vert, les médias ne font plus systématiquement précéder le nom de Castro du mot « dictateur ». Titre du New York Times de 26 novembre 2016 :  « Fidel Castro, Cuban Revolutionary Who Defied U.S., Dies at 90 ». En traînant la patte et avec des retours de fiel incontrôlés, notre presse suit la consigne implicite, sauf la plus bête qui n’a pas encore compris pourquoi elle décline.

 

Fidel et la mort d'Aladin

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

jean-jacques clement 27/11/2016 10:55

Pour ceux qui aiment Cuba et San Antonio,il existe une histoire du célèbre commissaire et de son adjoint Béru, laquelle se passe à...Cuho évidemment et l'ensemble est du même tabac: "Ménage tes méninges".Sorti en 62. Trois ans après le départ du dictateur Batista.