Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 06:41

Dans un récent article sur Trump, j’écrivais que « manifester aujourd’hui aux Etats-Unis, même en très grand nombre (près d'1 million à Washington, 700 000 à Los Angeles, 150 000 à Boston, soutenus par 100 000 manifestants à Londres et 5 000 à Paris), est une entreprise à haut risque, à court, moyen et long termes ». Des lecteurs de gauche n’ont pas trouvé ces obstacles à la liberté scandaleux du tout (en particulier sur le site du Grand Soir où j’avais également publié cet article) et continuent de soutenir Trump qui va, selon eux, impulser un nouvel ordre mondial plus juste pour les peuples et de nouvelles pratiques capitalistes et entrepreneuriales dont bénéficieront les salariés étasuniens.

 

Les élus républicains, eux, m’ont entendu : ils votent des textes pour réprimer plus durement le manifestations pacifiques et pour restreindre considérablement le droit à manifester.

 

Je cite ici longuement un article de Bastamag (Rachel Knaebel, 23 janvier 2017) à ce sujet :

 

Trumpisme et manifestation

Donald Trump n’était pas encore investi président des États-Unis que, depuis quelques semaines, les Républicains de plusieurs États du pays essaient de faire passer des lois pour réprimer très durement les manifestations de rue et blocages de voies publiques.

 

Début décembre, les Sioux de Standing Rock, dans le Dakota du Nord, ont remporté une importante victoire contre un projet d’oléoduc après avoir bloqué le chantier pendant neuf mois. C’est justement dans cet État du Nord des États-Unis que les Républicains viennent de déposer une proposition de loi qui autoriserait implicitement les automobilistes à renverser accidentellement les manifestants si ceux-ci bloquent une autoroute ! « Nonobstant toute autre disposition légale, le conducteur d’un véhicule automobile qui, par négligence, causerait des blessures ou provoquerait un décès à l’encontre d’une personne qui fait obstacle à la circulation des véhicules sur une voie publique, une rue ou une route, ne pourra être tenu pour responsable des dommages », propose le projet de loi n°1203 déposé à l’Assemblée législative de l’Etat, largement dominé par les Républicains.

 

Dans l’État voisin du Minnesota, une loi proposée par les Républicains début janvier envisage d’alourdir les amendes à l’encontre des personnes qui manifestent sur les autoroutes, et de relever à un an de prison les peines encourues pour avoir participé à ce type d’action. Des projets similaires ont été déposés dans les États de Washington et du Michigan.

 

Ces textes permettraient de réprimer plus durement les blocages et manifestations pacifiques comme celles des Indiens du Dakota du Nord, mais aussi celles du mouvement anti-raciste Black Lives Matter, ou les futures protestations contre Trump.

Trumpisme et manifestation

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

jean-jacques clement 29/01/2017 09:17

Rachel Knaebel pas Richard. Bon dimanche.