Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 06:23

En France, nous avons François et Penelope qui aiment tant l'argent public, un parti dit socialiste qui ne ressemble plus à rien, un parti d'extrême droite qui rallie environ 30% de l'électorat, un parti communiste dont on se demande s'il existe encore, des syndicats anémiés, une société marcescence, une vie institutionnelle en déliquescence, 10 millions de pauvres écrasés par 50 000 hyper riches.

 

Aux “States”, ils ont Trump. L'avatar et le reflet d'un pays devenu obscène, un pays qui veut toujours dominer le monde alors qu'il n'en a plus les moyens.

 

Alors, regardons le phénomène dans ses œuvres.

 

Trump veut que les employées de la Maison Blanche travaillent en jupe. Combien de centimètres au-dessus du genou ? Ce n'est pas précisé.

 

Trump va louer au Pentagone des bureaux dans la Trump Tower. Et un conflit d’intérêts, un !

 

Donald Trump, homme d'affaires, défend sa fille, femme d'affaires. Il s’en est pris, sur Twitter, à la chaîne de magasins Nordstrom, qui a renoncé à vendre la ligne de vêtements d’Ivanka. Dans le même temps, une conseillère de Donald Trump appelle à acheter des produits d'Ivanka... et relance la polémique.

 

Jeff Sessions, ancien sénateur d'Alabama, a été confirmé au poste de ministre de la Justice. Ultra-conservateur, anti-avortement, anti-immigration, il inquiète les minorités du pays.

 

Ces dernières années, la famille du gendre de Donald Trump, l’ambassadeur en Israël nommé par le président américain ainsi que le milliardaire lui-même ont versé des centaines de milliers de dollars à des colonies juives en Cisjordanie. Trump demande désormais à Netanyahu de faire preuve de “ retenue” dans la colonisation (déclarée illégale à de nombreuses reprises par les Nations unies).

 

Un conseiller de Trump porte la médaille des collaborateurs hongrois des nazis.

 

Trump ne s’informe depuis son arrivée à Washington que par la télévision, en priorité Fox News, qu’il regarde en boucle, tout en dictant compulsivement ses tweets à son assistante – il s’en est d’ailleurs lui même vanté : un “ gain de temps ”, selon lui.

 

Il boude toutes les notes, les synthèses ou les dossiers que lui préparent ses conseillers. Il leur a d’ailleurs intimé l’ordre de faire court : des notes n’excédant pas une simple page, comportant une dizaine de paragraphes maximum... Avant de considérer que c’était encore trop long : une page simple, agrémentée de cartes et de graphiques, et pas plus de deux ou trois paragraphes au total. Quant aux dossiers, ses conseillers ont constaté qu’il ne les lisait pas, se contentant de regarder la première page...

De la Trumpitude (1)

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

lemoine 23/02/2017 17:40

Je pense qu'on le sous-estime : il doit savoir lire un bilan !

Il ne reste qu'à lui faire lire "La Princesse Clèves" en dix lignes et il en surpassera plus d'un !

AF30 23/02/2017 10:28

Comment dit-on ? À Quelque chose malheur est bon. Ainsi cette fois-ci le president correspond à la politique de son gouvernement. Particulièrement son image. Le fond et la vulgarité a l'état brut. Il n'y a plus la vaseline de l'élégance. C'est d'ailleurs ce que reprochent tous les médias et les bien-pensants car après tout que fait-il de pire que ses prédécesseurs ? La forme, la forme, il faut toujours sauver la forme.