Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 06:43

 

Un de mes proches décide de résilier son abonnement à Canal+. Il envoie un courriel à cette fin. Le lendemain, une employée du groupe l’appelle par téléphone. Á Canal+, on sait saboter de forts bonnes émissions, mais au niveau du commercial, on est réactif !

 

  • Je peux vous demander pourquoi vous souhaitez résilier votre abonnement ?
  • Pour plusieurs raisons. La principale est que je n’aime pas votre patron. Pour lui, la chaîne n'est qu'un produit et on a bien vu qu'au début de l'affaire Fillon i-télé faisait de la rétention d'information.
  • Mais enfin, si vous avez l’électricité, c’est grâce à lui !

 

Le futur ex-abonné ne s’attendait absolument pas à ce type d’argument.

 

  • Je croyais que l’électricité nous était fournie par EDF.
  • 15% d’EDF est possédée par des actionnaires privés, dont Monsieur Bolloré.

 

Elle aurait pu ajouter que 1,8 % de l’entreprise étaient possédés par des salariés d'EDF (les sots !), et qu’EDF possédait 0,09 % d’elle-même !

 

Rappelons que, selon la loi, l'État doit conserver 70% des parts de l'entreprise. Aujourd'hui, est de 84,49%, donc il possible de privatiser 15% de plus. Wikipedia expose clairement la situation : « Le changement de régulation du secteur électrique, d'un régime historique de monopole régulé, privés ou publics, à un régime de concurrence à la production, découle d'un choix politique au niveau européen. Cette évolution s'inscrit dans le mouvement général de déréglementation connu dans les pays occidentaux depuis le milieu des années 1970 et qui a affecté jusqu'à nos jours de nombreux secteurs de services d'infrastructure : transport aérien, télécommunications, transport ferroviaire, etc. Elle s'inscrit dans la perspective de construction d'un marché intérieur de l'Union européenne dessinée par l'Acte unique européen de 1986. »

 

Le futur ex-abonné tenta d’expliquer à la petite main de Bolloré que, s’il avait du courant, ce n’était pas par la miséricorde du milliardaire breton qui possède à peu près la moitié de l’Afrique de l’Ouest mais grâce aux travail de dizaines de milliers d’ouvriers, de techniciens et d’ingénieurs dont on ne parle guère chez les Solfériniens, chez les Républicains, à Paris, à Bruxelles ou ailleurs.

 

Il ajouta en guise de coup de grâce que, « provisoirement », il conservait Canal Sat pour ses enfants et petits-enfants mais que, si Bolloré continuait à ravager ses antennes (Le Grand Journal est passé en trois ans de 1,5 million à 100 000 téléspectateurs), il se délesterait de ces chaînes sans état d’âme.

 

Sur une résiliation d’abonnement à Canal+

Est-ce que le futur ex-abonné s'est détourné de Canal+ depuis que la présentation des nouvelles par Émilie Besse est beaucoup moins sexy ?

 

PS : Quant à moi, je viens de recevoir une longue lettre de Canal qui commence bizarrement ainsi, comme s'ils avaient envie qu'on se sépare :

 

"Nous sommes ravis de vous compter parmi nos abonnés et nous vous informons que la reconduction de votre contrat d'abonnement interviendra automatiquement à son échéance.

Si toutefois vous ne souhaitez pas que votre contrat soit reconduit, vous pouvez nous adresser un courrier écrit à la main ou à l'aide du formulaire disponible sur votre Espace Client, avant la date figurant dans l'encadré ci-dessus."

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans culture et politique
commenter cet article

commentaires

send money abroad 28/02/2017 10:38

Nice post! This is a very nice blog that I will definitively come back to more times this year! Thanks for informative post.

CanluCAt 19/02/2017 00:26

"15% d’EDF est possédée par des actionnaires privés, dont Monsieur Bolloré."
C'est peut-être bien la raison pour laquelle EDF n'arrive plus à fournir de l'électricité aux Français et qu'elle soit obligée de passer commande auprès de nos voisins ; alors qu'il y a encore 15 ans, c'est EDF qui vendait de l'énergie à nos voisins !
Ce qui me fascine c'est l'aveuglement pour le "tout privé" alors que plus on dérugalise, moins ça fonctionne (je ne suis pas un "collectiviste", mais je constate, par exemple, que lorsque l'Institut Pasteur était établissement public, nous avions tout les vacins qu'il nous fallait, et uniquement ceux qu'il nous fallait ; aujourd'hui tu veux le DTP, tu as en plus l'hépatite, et deux, au mieux, voire trois ou quatre trucs en même temps dans la seringue...). Pourtant, combien se prétendent "gaullistes", à l'image de François Pognon, pardon, François Fillon (sait-il d'ailleurs, en "bon" chrétien, que l'orgueil est le pire des sept péchés capitaux depuis le 6è ou 7è siècle ?, Et qu'il est à l'origine de tous les autres péchés ? Selon Saint Grégoire le Grand, les enfants nés de l'orgueil s'appellent la vaine gloire, la jalousie, la colère, la tristesse, l'avarice, la gloutonnerie, la luxure (S. Grég. Mor., 31,87).).

Isabelle 18/02/2017 15:55

A l'heure du tout numérique et du tout dématérialisé elle est curieuse cette demande de courrier manuscrit, tant il y a d'auteurs à pattes de mouche de nos jours. Feraient-ils aussi appel à des graphologues pour mieux répondre aux demandes de leurs clients ?

jean-jacques clement 18/02/2017 11:00

parce que le grand journal ferait partie des" fort bonnes émissions"?

Adario 18/02/2017 10:45

"Rétention d'information", c'est un plaisant euphémisme "politiquement trop correct" !! Ne nous inquiétons pas pour la fortune de M. Bolloré au service du candidat qui le servira pour lui donner les moyens de continuer à s'engraisser : si M. Fillon est à peu près "cuit", il reste M. Macron, Rastignac qu'on pense au petit pied, jeune ambitieux dont l'intelligence et l'entourage ont saisi les possibilités infinies de manipulation. Mais attention, à ceux qui ont l'air de se laisser manipuler. Une fois l'objectif atteint, la manipulation peut se révéler autre que ce qu'on en attendait !