Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 06:20

 

On se rappelle comment La Poste maille de magistrale manière la ville de Lyon en matière de boîtes aux lettres.

 

Je fournis ici un autre exemple du génie de La Poste. Je trouve ce matin à 10 heures dans ma boîte aux lettres le petit formulaire horripilant qui dit en gros : « Nous nous sommes présentés ce matin à votre domicile, il n’y avait personne, prière de venir récupérer votre colis demain à partir de 14 heures. »

 

Ce coup-ci, je les ai vraiment pris le doigt dans le pot de confiture du mensonge. Á dix heures, ma femme était dans notre appartement. Quand à moi, je venais de sortir de notre immeuble en croisant à 10 mètres de la porte d’entrée un pauvre hère chargé d’une dizaine de colis légers mais encombrants. Je lui proposai de lui ouvrir la porte de l’immeuble avec mon bip  ce qu’il accepta d’un « merci, c’est très gentil». Par acquis de conscience, j’aurais dû lui demander si, par hasard, l’un des colis ne m’était pas destiné. Mais on ne saurait penser à tout. Comme le colis était un « écocolis » (quelques paquets de café en provenance de mon torréfacteur havrais préféré), le livreur avait le droit de ne pas sonner et de simplement laisser dans ma boîte aux lettres le formulaire cité ci-dessus. C’est bien, La Poste privatisée, c’est vraiment des génies.

 

Comme motif de la non-livraison, l’employé pouvait difficilement cocher la case absent, ce qui eût été un gros gros gros mensonge. Il cocha la case AI, qui signifie quelque chose comme « Accès Impossible ». Bon sang, mais c’est bien sûr ! J’habite dans un bunker souterrain, cerné de barbelés et protégé par des hommes en armes au sommet de miradors.

 

Il se trouve que je suis retraité et que je peux “perdre” une heure à récupérer un colis. Selon le formulaire, il fallait me rendre au bureau de poste “Guillotière”. Il s’agit d’un quartier bien connu de Lyon situé à environ 1 km de chez moi. Mais ce que je ne savais pas – ou que j’avais oublié – c’est que le bureau de poste Guillotière n’est pas celui situé à côté du métro Guillotière, ce qui serait beaucoup trop simple, donc manquerait de génie. Il faut aller le chercher Rue Jean Jaurès, également situé à 1 km de chez moi, mais dans une autre direction. Bref, j’ai triangulé comme une bête, en m’offrant ainsi une agréable promenade post-prandiale.

 

Nous emmerdent, les génies !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Tranches de vie
commenter cet article

commentaires

Daniel 03/03/2017 11:39

Avec la poste qui dessert mon domicile, je peux demander en ligne de livrer à nouveau le colis le lendemain. Et là, je scrute! ☺