Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 05:36

On se souvient que, contrairement aux affirmations de la quasi-unanimité des scientifiques du monde entier, le changement climatique n’est pas l’une des plus grandes catastrophes de l’histoire de l’humanité, mais une maligne invention chinoise “pour miner la compétitivité de l’industrie américaine”.

 

C’est du moins ce que Donald Trump a “révélé” pendant sa campagne.

 

Mardi, conformément à ses convictions et à ses promesses, le Président américain a mis un coup d’arrêt aux politiques engagées par son prédécesseur Barack Obama –un agent chinois ? – visant à freiner les émissions de carbone.

 

Donald Trump a présenté son décret à l’EPA (l’Agence pour la protection de l’environnement). Dans le 1984 de George Orwell, “le ministère de la Paix s'occupe de la guerre, celui de la Vérité, des mensonges, celui de l'Amour, de la torture, celui de l'Abondance, de la famine”. Dans l’Amérique de Trump, l’Agence pour la protection de l’environnement favorise les émissions de CO2.

 

 

Le week-end dernier, Donald Trump a commencé sa journée de samedi au Trump National Golf à Sterling en Virginie, pour la treizième fois depuis le début de son mandat. Le samedi soir, un des rares week-ends où le président américain est resté à Washington, il est allé dîner avec sa fille Ivanka et son gendre Jared Kushner, au BLT Prime, un onéreux steakhouse du Trump International Hôtel, à quelques blocs de la Maison-Blanche.

 

Il a été accueilli à l'entrée par une foule enthousiaste qui l'attendait. La famille a été installée sur la mezzanine en plein air qui donne sur le vaste hall. Impossible de les louper, que l'on soit client de l'hôtel ou du restaurant. Au bout de deux heures, une longue file d'attente s'était formée, attendant de pouvoir saluer le président des États-Unis. Le lendemain matin, Donald Trump s'est rendu de nouveau sur le gazon de son club de golf en Virginie avant de rentrer.

 

Et c'est comme ça quasiment tous les week-ends, comme le raconte le New York Times. Comme ce jour de février où il avait invité le célèbre golfeur nord-irlandais Rory McIlroy à réaliser un parcours de 18 trous en sa compagnie. Selon le Washington Post, qui tient un agenda détaillé de ses sorties, Donald Trump a fait 14 visites à ses propres terrains de golf – en y jouant à au moins 12 occasions. Il a ainsi passé près d'un tiers de ses journées à visiter une des propriétés qui porte son nom depuis son investiture, l'équivalent de 21 jours sur 66. Parmi elles, le Washington Post a énuméré :

 

  1. Trump International Hotel à Washington,
  2. Trump National Golf Club en Virginie,
  3. Mar-a-Lago à Palm Beach en Floride,
  4. Trump International Golf Club à West Palm Beach en Floride,
  5. Trump National Golf Club à Jupiter en Floride.

 

 

 

De la Trumpitude (5)

Chaque fois, une couverture médiatique est assurée. En début de semaine, le New York Times s'est donc interrogé : "Les détracteurs de Donald Trump sont de plus en plus nombreux à penser que ces visites sont une publicité inestimable et que Trump et sa famille utilisent la présidence pour s'enrichir."

 

Selon CNN, les milliers d'ex-étudiants de l'université Trump vont récupérer la majeure partie de l'argent qu'ils lui avaient versé. "C'est un accord juste, adéquat et raisonnable", déclare le juge Gonzalo Curiel dans sa décision.

 

Près de 4.000 anciens étudiants avaient déposé des réclamations, et ceux dont les demandes étaient admissibles devraient récupérer environ 90% de leur argent. L'accord avait été accepté en novembre, quelques jours seulement avant que Donald Trump remporte l'élection présidentielle ; mais une validation par un tribunal restait nécessaire.

 

Créée en 2005, la Trump University promettait d'enseigner aux étudiants des techniques pour s'enrichir dans l'immobilier, comme Trump.

 

Les cours pour un an dans cet établissement coûtaient 1 495 dollars, pour la version la plus basique, au moins 10 000 dollars pour un niveau plus sophistiqué, et 35 000 dollars pour le séminaire le plus cher.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche