Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 05:37

Les grands médias qui mouillent, que dis-je, qui font des flaques, devant notre banquier national se sont bien gardés de nous dire que les foules étaient très clairsemées au passage du mari de Bri-Bri d'amour. Et, bien sûr, ils n'ont nullement tenté de donner un sens à ce manque de soutien ou, tout simplement, d'intérêt populaire.

Lors de l'intronisation du roitelet, trois pelés et un tondu !

Daniel Schneiderman expliqua combien le vide des trottoirs insultait le “ nouveau Kennedy ” cher à Ruth Elkrief, ce prodige qui, selon l'impayable spécialiste de BFM-TV, “ savait prendre la pluie ” :

 

“ Bruine ou éclaircies, les trottoirs restèrent désespérément vides. Vide la place Charles de Gaulle. Vide la place de l'Hôtel de ville, que montraient les impitoyables plans aériens. Mais la machine semblait ne pas les voir, ces trottoirs vides, qui criaient pourtant l'indifférence populaire à cette journée de Sacre. Toute une machine tournait à vide, et se voyait tourner à vide, car la machine a des yeux, et ces yeux voyaient comme les nôtres ces trottoirs vides. C'est un vrai talent, toute une journée, de parvenir à ne pas voir l'immanquable éléphant dans le couloir. ”

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Adario 16/05/2017 10:20

Enfin, M. Macron se découvre : Premier ministre (LR), première révélation (entre autres) :

http://www.observatoire-du-nucleaire.org/spip.php?article330

On attend la composition du gouvernement ! Quant à sa mise en oeuvre, quelques surprises attendent certainement le bon peuple appelé à voter... mais les médias sont là qui veillent pour continuer à nous distiller que le petit Emmanuel est le plus grand car : "L'Empereur doit être considéré comme le messie des idées nouvelles."

De toute façon "Bri-Bri" veille et, en reine-mère pugnace, le prépare à quelques déclaration pour installer complétement le "petit" : "La France a répondu à l'appel loyal que je lui avais fait. Elle a compris que je n'étais sorti de la légalité que pour entrer dans le droit."

Pour notre avenir, souhaitons que les Français restent "bouchés" et aient une interprétation du "droit" lucide et concrète ! Bon, bon je sors, vous allez dire que je suis obsédé...

vivas 16/05/2017 10:04

En ce mois de mai, ils étaient ailleurs, en train de "penser printemps".