Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 05:31

On espère – et on est sûr – qu'il y en aura des dizaines d'autres.

 

 

Ma première question : quand la famille Mulliez s'enrichit et licencie.

 

Voici ma première question écrite adressée au gouvernement, à la ministre du Travail en l'occurrence. Il est possible que les services de l'Assemblée modifient, rectifient, y mettent des formes. Ca fait suite à nos rencontres avec les élus CGT-FO du site Simply-Market d'Amiens.

 

Monsieur François Ruffin alerte Madame la ministre d'Etat, ministre du travail, sur les licenciements en cours dans le groupe Mulliez.

 

Suite à une "réorganisation", à la fusion de Auchan et Atac, 70 postes vont être supprimés à Amiens, 870 au niveau français. Pour tous ces licenciements, pour l'instant, aucune prime supra-légale n'est prévue. (Sources FO et CGT.)

 

Le groupe de la famille Mulliez ne crie pourtant pas famine : "Auchan Holding a vu son bénéfice net progresser de 14% l'an dernier... " (L'Express, 10 mars 2017). Les dividendes ont augmenté de 75 % en ce printemps 2017, à hauteur de 350 millions d'euros. Avec 26 milliards d'euros, Gérard Mulliez est aujourd'hui la troisième fortune de "France". Entre guillemets, car la famille s'applique à déposer ses économies en Belgique: la Justice les a d'ailleurs perquisitionnés, les soupçonnant de fraude fiscale et de blanchiment. (Le Parisien, 10 mai 2016.)

 

Mais c'est un autre souci qu'on voudrait pointer: avec 84 millions d'€ (source entreprise), Auchan est, semble-t-il, le troisième bénéficiaire privé du Crédit Impôt Compétitivité Emploi (après Casino et Carrefour). L'année où ces aides étaient perçues pour la première fois, l'effectif a diminué de 1400 personnes... Mais les dividendes des actionnaires familiaux étaient triplés.

 

Ces aides ont été octroyées sans la moindre condition et, ajoutera-t-on, sans ciblage : la grande distribution n'est nullement soumise à la concurrence internationale.

 

Compte tenu de ces éléments, M. François Ruffin apprécierait que Madame la ministre fasse connaître les mesures qu'entend prendre le Gouvernement dans ce dossier, mais au-delà souhaite l'interroger sur ce que contiendrait la loi travail n°2 qui empêcherait les multinationales de licencier alors que leurs bénéfices grossissent.

 

 

 
Une première initiative parlementaire de François Ruffin

Par ailleurs, le journaliste-député s'est intéressé au parcours professionnel de la ministre Florence Parly. Il a découvert que les grands médias complaisants (pléonasme) avaient caché ses fonctions à la banque Rothschild.

Florence Parly: "représentante" de la banque Edmond de Rothschild. Cette mention ne figure pas sur sa page Wikipedia. Comme les grands journalistes ne travaillent qu'avec Wikipédia ...

 

Florence Parly vient de récupérer le ministère de la Défense. Et autant "les armées s'interrogent"(Les Echos, 23/06), autant les industriels sont ravis: « Au moins a-t-elle pleinement conscience du poids en France de l'industrie militaire et aéronautique... "Florence est une passionnée de technologie, d'aéronautique, de spatial, elle a volé en Mirage 2000, c'est un excellent choix", s'enthousiasme son ami Jean-Yves Le Gall, président du CNES. Les industriels, qui l'attendent aujourd'hui au Bourget avec le Premier ministre, semblent satisfaits. »

 

Satisfaits juste parce qu'elle aime les joujoux technologiques ?


Non, plutôt parce qu'elle est de leur sérail.

Une info est omise par les médias, mais le chercheur à l'université de Liège Geoffrey Geuens nous a alertés :

Dans le cursus de Florence Parly, on mentionne bien "l'ancienne directrice d'Air France et de la SNCF". On signale également que "son mari, Martin Vial, dirige l'Agence des participations de l'Etat (APE), présente dans les grands groupes de défense français", qu'il est même "membre du conseil d'administration de Thales". Ce qui, par parenthèse, en dit long sur l'endogamie de notre élite.
Mais pour elle, on oublie une casquette: depuis janvier 2016, elle appartient au conseil de surveillance de l’entreprise Zodiac Aerospace. Elle y siège comme représentante du "Fonds Stratégique de Participation", qui n'a rien à voir avec le public Fonds stratégique d'investissement.

 

Le FSP est une émanation du groupe Edmond de Rothschild.

On lit sur leur site :

 

 « Le FSP est géré par le groupe Edmond de Rothschild. Regroupant six assureurs majeurs en France (BNP-Paribas Cardif, CNP Assurances, Crédit agricole assurances, SOGECAP (groupe Société générale), Groupama et Natixis Assurances), le FSP est un actionnaire de long terme dans le capital de sociétés françaises ». 

Voilà donc une ministre (de plus) dont les liens avec la banque et l'industrie sont étroits. Ici avec le groupe Edmond de Rothschild  basé en Suisse, qui, comme le révélait Cash Investigations, dispose de 142 sociétés écrans dans des paradis offshore... 

Sans doute entre-t-elle au gouvernement par souci d'équilibre avec son président Macron qui, lui, oeuvrait, à la banque d'affaires Rotschild et Cie, basée à Paris. Voilà un gage de pluralisme.

Une première initiative parlementaire de François Ruffin
Une première initiative parlementaire de François Ruffin

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Gensane - dans Politique
commenter cet article

commentaires

chb 01/07/2017 22:30

Cette très utile et pertinente question du député Ruffin n'est pas encore apparue sur le site https://www.nosdeputes.fr/francois-ruffin. Quand ce sera le cas, n'hésitez pas à commenter.

Lyonnais 30/06/2017 10:25

Puisqu'on parle d'Auchan, une des spécialités de ce groupe, c'est de donner des bons de réduction de 5 euros valables uniquement les jours fériés ! C'est ainsi que ce matin au supermarché de Caluire j'ai eu droit à un de ces fameux bons utilisables seulement le vendredi 14 juillet 2017... Pour Pâques j'avais eu droit à la même "faveur"... C'est vraiment ignoble ce chantage auprès des plus pauvres afin de pouvoir dire que les clients viennent même les jours fériés et donc on devine la suite.
Cela fonctionne-t-il pour les dimanches ?
Enfin la photo de Gérard Mulliez permet de croire qu'il aura bientôt atteint son but suprême : être le mort le plus riche du cimetière !

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche