Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 05:35
Détente et politique (7)
Détente et politique (7)
Détente et politique (7)
Détente et politique (7)
Détente et politique (7)
Détente et politique (7)
Détente et politique (7)
Détente et politique (7)
Détente et politique (7)
Détente et politique (7)
Détente et politique (7)
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Et pendant qu'on y est, est-ce que Bri-Bri, accorte retraitée à hauts talons et jupes courtes, a la pudeur de ne pas toucher sa retraite pendant les cinq ans où elle est nourrie, plutôt bien, à nos frais ? Les syndicats, ou les conseillers du Président et de la Présidente, devraient se pencher sur le problème : doit-elle mettre de côté sa retraite pour se faire une petite pelote finalement non négligeable ou accepter qu'une retraite non touchée arrive à aider, même faiblement, ceux qui en ont besoin qui compenserait ce qu'elle nous pique en sus à chacun tous les mois.
Répondre
A
Fernandel me faisait peur quand j'étais enfant et, dans mon âge disons avancé, Bri-Bri me fout la trouille non seulement par son physique mais surtout par ce que, moralement, elle peut - et pourrait - ruminer quand il s'agit de pousser son cher petit et de prendre toute la place. Ne pas faire de comparaison, certes, mais souhaitons que le style Ceausescu ne fasse pas d'émules ! Bah ! Les riches ont-ils de ces scrupules ?
Répondre
A
@AF 30 : mais Fernandel, quand il a fait sortir Marguerite du wagon, lui a donné un bouquet de fleurs et elle n'en a pas voulu pas alors que M. Macron, lui, quand il promet avant les Présidentielles d'être le Père Noël les électeurs (un petit nombre tout de même) y a cru (ça a suffi pour l'élire) et après il s'est bien gardé de distribuer quoi que ce soit ! Il l'avait déjà dit d'ailleurs, le 9 juin 2017 à Bellac, aux employés de GM&S qu'il n'était pas le Père Noël et aujourd'hui les malheureux sont confrontés avec cette évidente réalité, tout comme en Guyane dont les habitants ne sont, certes, pas des enfants mais voudraient bien croire au Père Noël. Mais voilà quand Noël est passé, il n'y a plus de Père Noël, tout juste un couple à l'Elysée (au passage Mme Macron - c'est marrant - n'a-t-elle pas une certaine ressemblance physique avec Fernandel, j'assume la vacherie de ce sous-entendu ?) qui enfin est arrivé à ce qu'il voulait.
Répondre
G
Macron est le Père Noël des richards de l'ISF. Quant à Fernandel, même quand il posait à côté de Goebbels, il n'avait pas le visage contrefait de Bri-Bri d'amour.
J
On connaissait l'expression "prendre le taureau par les cornes"...j
Répondre
A
2ème photo : Fernandel a pris un coup de vieux et Margueritte a quand même bien grossit !
Répondre
A
Aïe, grossi comme ça c'est plus mieux