Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2017 7 29 /10 /octobre /2017 06:39

 

 

Personnellement, je ne serais pas parti huit jours en camping avec elle mais, je le reconnais bien volontiers, Hedy Lamarr fut une personne vraiment hors du commun.

 

 

Actrice, productrice de cinéma, c’est peut-être comme inventrice (et non pas “inventeure”, ohé les massacreures de langue française !) qu’elle a droit à la plus belle des postérités.

 

 

De son vrai nom, Hedwig Eva Maria Kiesler, née en 1914 à Vienne, était la fille d’un couple juif converti au catholicisme qu’il pratiqua assidument. Elle mourra en Floride en l’an 2000. Son père était directeur de banque, sa mère pianiste classique.

 

 

Elle fit une brillante carrière à Hollywood en jouant les premiers rôles pour les plus grands. En 1933, elle épouse Friedrich Mandl, dirigeant d’une entreprise de fabrication d’armes. Rallié au fascisme, ami de Mussolini, il s’était converti au catholicisme pour commercer avec l’armée autrichienne. Lamarr convolera cinq autres fois, avec trois enfants à la clé. On n’évoquera pas ses amants illustres : Kennedy (who else ?), Marlon Brando, Jean-Pierre Aumont, Robert Capa, David Niven, Erich Maria Remarque, Charles Boyer et d’autres.

 

 

Pendant le Deuxième Guerre mondiale, elle fait la connaissance du pianiste, compositeur d’avant-garde et journaliste Georg Antheil. La musique adoucissant les mœurs mais permettant aussi de faire la guerre, Antheil utilisait les systèmes de contrôle automatique dans ses compositions musicales. Il aide Hedy à mettre au point la “ technique Lamarr ”, à la base des futurs wifi et GPS, un système secret de radioguidage des torpilles appelé “ étalement de spectre par saut de fréquence ” (spread spectrum). L’idée était de placer dans le transmetteur et le récepteur de la torpille un message changeant de manière très rapide (jusqu’à 88 fois), la torpille devenant indécelable. Le changement de fréquence extrêmement rapide empêchait tout repérage. Ce système est toujours utilisé dans les liaisons chiffrées militaires, la téléphonie mobile, le positionnement par satellites, la communication des navettes spatiales avec le sol et la wifi.

 

 

Lamar et Antheil déposèrent le brevet de leur invention en juin 1941 (Secret communication system, brevet des USA n° 2 292 387) en le rendant libre de droits pour l’armée de leur pays. Les États-Unis utilisèrent la technique des deux inventeurs lors de la crise des missiles de Cuba en 1962, puis au cours de la guerre du Vietnam.

 

 

Mais les plus belles histoires peuvent avoir une fin misérable : kleptomane, Hedy est arrêté au moins à deux reprises pour vol à l’étalage, jugée et relaxée.

La grande actrice hollywoodienne qui inventa la wifi
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bref Bernard ! Comme aurait dit ma grand-mère qui savait de quoi elle parlait (c'est du moins ce qu'elle nous répétait) : elle était américaine. Son visage d'ange cachait-il une âme noire ? Ne connaissant pas la vie intime d'Hedy Lamarr, a-t-elle contribué à dénoncer ses semblables sur la fameuse "liste noire" ? Elle ne fut pas, hélas, la seule et ma grand-mère, toujours elle, vous aurait inévitablement raconté quelques faits affligeants de notre guerre et... collaboration de 1940 concernant des gens qui s'en sont tirés à la libération sans une égratignure et dont les familles tiennent encore, selon l'expression, "le haut du pavé" ! Ce qui, apparemment, ne fut pas le cas de la fin de vie de notre starlette.
Répondre
J
Un mauvais jeu de mot dont vous aurez la primeur: Lamarr est chère (chair?)...
Répondre
A
"Personnellement, je ne serais pas parti huit jours en camping avec elle". Et pourquoi vous ne seriez pas parti avec elle ?? Le beau gosse que vous étiez (et êtes toujours d'ailleurs) aurait-il dû déjà avoir peur du harcèlement sexuel ?? Reconnaissons qu'elle était "gironde" et que je fais partie, comme vous peut-être Lyonnais, d'une génération à qui le ciné-club du Collège passait des films d'avant la guerre... de 1940, faut pas "charrier" quand même !
Répondre
G
Réac, un peu dingue, changeant d'amants comme de chaussettes, proche de milieux louches. Et puis j'ai eu 1/20 au bac en physique.
L
Dire que je ne connaissais Hedy Lamarr que pour son rôle dans Extase, film tchèque de de 1933dans lequel elle apparaissait entièrement nue... Voir liens ci-dessous !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Extase_(film)

https://vimeo.com/74332349
Répondre
G
Ça ne m'étonne pas de vous ...

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche