Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2017 6 02 /12 /décembre /2017 06:31

 

Je reprends ici largement un article de Mack Amoureux sur le doigt d'honneur.

 

En octobre dernier, une femme courageuse du nom de Juli Briskman a fait ce que tout le monde – ou presque – rêve de faire : un doigt d'honneur à Donald Trump.

 

 Son employeur, une entreprise qui travaille pour le gouvernement des États-Unis, n’a de toute évidence pas apprécié l’initiative puisqu'il l’a aussitôt licenciée.

 

Comme vous le savez sans doute, le doigt d’honneur est l'un des gestes les plus chéris dans le monde occidental. C'est comme ça que nous affichons notre énervement ou notre désapprobation.

 

L'une des premières mentions du doigt est parue dans Les Nuées, une pièce écrite en 424 av. J.-C. par le dramaturge Aristophane et dans laquelle Strepsiade mime son phallus à Socrate à l’aide de son majeur. Socrate, dans sa version dramaturgique, est le premier homme à avoir reçu un doigt d’honneur.

Le doigt d’honneur a quelque peu perdu de son éclat au Moyen Âge, sans doute en raison de l'influence des puritains et de l'Église catholique. Dans un article de 2008, Ira P. Robbins écrit que le geste a fait son entrée en Amérique du Nord vers 1886.  Un grand joueur de baseball du nom de Charles Radbourn, qui jouait pour les Boston Beaneaters (désormais les Atlanta Braves) a fait un doigt d’honneur devant l’appareil photo cette année-là – il s’agit, pour autant que nous sachions, de la première photo du célèbre geste.

 

 
Photo Via Wikimedia Commons

C’est la domination de la culture étasunienne à travers le monde qui a fait connaître au doigt les moments de gloire qu’il vit aujourd’hui. « Il y a encore 20 ans, le majeur ne signifiait rien au Japon et en Corée, déclare Bergen. Mais aujourd’hui, avec le cinéma et télévision, tout le monde au Japon sait ce que c’est. Si le cinéma français avait conquis le monde après la Seconde Guerre mondiale, alors nous ferions probablement plus souvent le bras d’honneur. »

« Les gestes sont les précurseurs du langage, tant dans le développement que dans l'histoire de notre espèce. Ils ont un lien très direct avec nos émotions, déclare Bergen. Lorsque vous vous disputez avec quelqu'un, vous émettez des signaux physiques. »

 

Suivez Mack Amoureux sur Twitter.

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Bel article culturel, merci j'ai appris quelque chose aujourd'hui et je partage sur FB.
Répondre