Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2017 5 17 /11 /novembre /2017 06:33

 

Le texte qui suit, aussi vide que le siège déserté des Solfériniens, n’est pas, officiellement, de la plume de Christophe Castaner, mais il ne peut pas ne pas en avoir été l’inspirateur.

 

Á défaut de défendre la justice sociale, ce qu’il a eu fait peu ou prou dans une autre vie, Castaner promeut l’écriture inclusive. Le problème, c’est que, à part soutenir le capitalisme financier dans sa juste politique de redistribution des richesses, Castaner et sa bande font tout à moitié. En bons social-traîtres. Ils sont infoutus d’écrire deux pages selon la logique imbécile qui est désormais la leur.

 

Je cite leur profession de foi (je marque en gras quand l’écriture inclusive coince) :

 

« Cher.e.s ami.e.s,

 

Engagé.e.s auprès d’Emmanuel Macron, nous sommes des adhérent.e.s, des parlementaires, des référent.e.s, des élu.e.s de collectivités locales ; nous sommes issu.e.s de la ruralité, de la ville, de la banlieue ou de l’outre-mer ; nous venons de la société civile : professions libérales, chef.fe.s d’entreprises, salarié.e.s du privé et du public ; nous venons de la droite, de la gauche ou du centre ou connaissons notre premier engagement politique. Certain.e.s d’entre nous ont fondé ce Mouvement aux côtés d’Emmanuel Macron, d’autres l’ont rejoint en marche. Tout comme vous, nous sommes avant tout des marcheuses et des marcheurs.

 

Notre liste a été construite avec notre futur délégué général, Christophe Castaner, qui l’a voulue à l’image de ceux qui composent notre Mouvement, avec les forces et les qualités de chacun. Nous sommes honoré.e.s de sa confiance car le bureau exécutif aura de grandes responsabilités.

 

[…]

 

Notre liste a pensé son projet pour vous être utile et renforcer notre Mouvement. Nous ne pouvons réaliser cela qu’avec vous, Marcheuses et Marcheurs, aux côtés de notre délégué général, de nos parlementaires et du Gouvernement, car nous sommes convaincus que c’est ensemble que nous ferons réussir la France et l’Europe.

 

Le bureau exécutif sera au service du Mouvement pour enrichir son projet politique autour de notre vision progressiste. Nous devons mobiliser tous les moyens à notre disposition : avancer avec les comités, mais aussi aller au-delà de ce qui existe déjà et ouvrir notre Mouvement aux penseurs, aux think-tanks [sic], aux groupes d’experts, qui seront aux côtés de nos adhérents dans la mise en œuvre de ces objectifs.

 

  •             Ancrer profondément notre action dans les territoires : nos comités locaux existent déjà, les marcheurs ont montré leur capacité à se mobiliser ; nous devons maintenant leur donner les outils pour avancer. Nous accompagnerons le développement des actions locales, ce qui signifie aussi mettre à disposition des moyens dédiés [sic, anglicisme hideux] pour accompagner vos initiatives.

 

  •             […]

 

  •             Développer l’offre de formation citoyenne : nous avons chacun une histoire, un parcours, un vécu, des savoirs, dont nous pouvons enrichir les autres Marcheuses et Marcheurs. Nous souhaitons développer une offre de formation citoyenne, afin que tous ceux qui ont des savoirs les partagent, et que tous ceux qui souhaitent apprendre, les reçoivent.

 

  •             Renforcer notre présence dans le débat européen : être En Marche, c’est porter un projet pour l’Europe. C’est avec l’Europe que la France avancera et retrouvera toute sa place dans le monde. La Grande marche européenne, les conventions démocratiques, les parrainages avec les comités locaux étrangers, seront autant d’outils que nous mobiliserons pour vous donner les moyens de participer à ce grand projet européen.

 

Nous avons encore beaucoup à accomplir et nous avons besoin de toutes les marcheuses et de tous les marcheurs à nos côtés, le 18 novembre, mais aussi dans les mois à venir. Nous savons la responsabilité qui est la nôtre, et comptons sur votre soutien pour accomplir cette belle mission.

 

En Marche #AvecCasta ! »

 

Il faut savoir que, dans la lutte aussi féroce que démocratique pour la direction du « mouvement » et l’application du « projet » (« C’est notre projeeeeet ! »), quatre listes fortement concurrentielles vont s’opposer. La quatrième – qui va l’emporter, on parie combien ? – est celle de Castaner (qui a confondu Ramadan et Bataclan et qui s'est montré “ déçu ” par la tenue de Rihanna à l'Élysée), et elle s’intitule – c’est tout un projet – « En Marche #AvecCasta ! »

 

Amusez-vous bien, les social-traîtres et révisez votre grammaire inclusive.

 

PS : Les rapports de l’Ecole Normale Supérieure rédigés en écriture inclusive. Connes ou minables, nos éminences universitaires  ? Avec des fautes dans leur système débile.

Le social-traître Castaner et l’écriture inclusive
Partager cet article
Repost0

commentaires