Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2018 6 20 /01 /janvier /2018 06:47

 

 

C'est la boucherie au meilleur rapport qualité/prix de tout le sud-ouest (à Mauvezin, dans le Gers).

 

Gilles était employé d'une grande surface, de taille moyenne, à qui il faisait gagner des fortunes. Un jour, il eut l'outrecuidance de demander une augmentation. Refusée. Il les a plaqués, a monté sa propre boucherie. Magnifique. Il a coulé la boucherie de la surface.

 

Ses plats préparés sont deux fois moins chers qu'à Lyon (son kg de daube est quasiment donné). Je vous confie un de ses secrets pour la daube : faire flamber les morceaux de viande dans de l’Armagnac et laisser reposer une trentaine de minutes avant de noyer le paleron ou le gîte dans un vin un peu corsé du style Corbières. Je n’en dis pas plus.

 

La morale de cette histoire est que de bons artisans travaillant avec de bons produits peuvent défier et vaincre les gros bourrins, même dans un village de 2 000 habitants. Certains clients font trente kilomètres pour s’approvisionner chez Gilles. L’autre jour, des Zuniens se sont fait photographier devant sa façade. Je lui ai conseillé d’organiser des visites guidées sans obligation d’achats. Comme dans les vignobles.

 

Quand un grand petit terrasse un petit grand
Quand un grand petit terrasse un petit grand
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
La démographie entraîne-t-elle la bouffe industrielle pour le plus grand nombre?<br /> Ou est-ce notre modèle économique qui tue la qualité?
Répondre
M
Cet article va lui attirer trop de clients et qui donc va être obligé de lui donner un coup de main et de gérer la file d'attente dans la rue : Bernard Gensane !<br /> PS. Sur la seconde photo, on voit le boucher disant adieu au morceau de viande offert à tout blogueur qui publie une photo de sa devanture. Je plaisante, inutile de me répondre.
Répondre