Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2018 7 29 /04 /avril /2018 05:43

 

Le 2 mars dernier, je me demandais si les Chinois n’allaient pas se délester d’une partie de leurs avoirs dans l’aéroport de Toulouse.

 

 

Il semble que cela ne soit pas tout à fait à l’ordre du jour et que, pour le moment, ils veuillent maximiser les profits et les dividendes. les gestionnaires chinois veulent encore maximiser les profits et les dividendes. Selon La Dépêche du Midi, en changeant de méthode comptable ils ont fait plus que tripler les bénéfices de l'année 2017. Casil, l'actionnaire majoritaire chinois, a décidé d'allonger de plusieurs années la durée d'amortissement comptable des installations de l'aéroport. Une décision comptable qualifiée de « logique » selon un proche du dossier puisque la vie d'un aéroport s'apprécie sur plusieurs décennies. En revanche, la conséquence immédiate est une majoration mécanique du bénéfice de la société aéroportuaire. De 5,8 M€ en 2016, le bénéfice devrait bondir à près de 24 M€ en 2017 ! Comme l'an dernier, les Chinois de Casil Europe pourraient demander la distribution de l'intégralité de ce résultat sous forme de dividendes.

 

 

L’État a fait savoir qu'il ne comptait pas vendre « pour l'instant » les 10,01 % qu'il détient encore au capital de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. La Banque Populaire serait prête à investir massivement dans l’aéroport. Eiffage et Vinci sont également prêts à bondir.

 

Gageons que nos chaînes nationales sauront nous faire partager l'émotion des Toulousains lorsqu'il s'agira d'adopter “ Dominique Baudis ” comme nouveau nom pour cet aéroport.

 

 

Le capitalisme, c’est de la poésie à l’État pur.

 

Source

 

Á Toulouse comme ailleurs, Les communistes chinois sont les meilleurs capitalistes au monde
Partager cet article
Repost0

commentaires