Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 05:35

Je reprends ici un article du blog de Pierre Dubois, l'un des meilleurs observateurs de l'institution.

 

Les recrutements en chute libre

Courriel reçu le 27 février 2017. « Chers collègues, dans un mail précédent, j’écrivais à propos de la campagne de recrutement 2017 d‘enseignants-chercheurs (professeurs et maîtres de conférences) : « accusons-nous une nette diminution du nombre d’emplois ou est-ce moi qui déprime ? »

Un collègue m’a expédié en privé un tableau concernant l’ouverture des postes [par les universités] depuis 2009 (diminution de 1141 postes). Entre 2016 et 2017, on accuse un déficit de 125 postes de professeur et de 74 postes de maître de conférences.

 

 

  • Ligne bleue : Professeurs PR  (445 postes perdus)
  • Ligne rouge : Maitres de conférences MCF (696 postes perdus)
  • Ligne verte : PR + MCF (1141 postes en moins)

 

 

L'Université française ne recrute plus

 

Le monde universitaire gèle dans son entier : les jeunes docteurs ne peuvent plus intégrer, les MCF et PR ne peuvent plus muter, les habilités ne peuvent plus changer de corps.  Il n’y a désormais plus de mobilité dans l’ESR, les candidats locaux raflant le plus souvent les rares postes encore offerts au recrutement.

 

Étant donné l’augmentation des effectifs d’étudiants, le risque d’une mise en place de la modulation des services est donc très grand. On peut se féliciter qu’un nombre très important de sections de CNU ait refusé l’évaluation individuelle des EC. Mais c’est aussi notre problème, non ? ».

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Le blog de Bernard Gensane
  • : Culture, politique, tranches de vie
  • Contact

Recherche