Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2018 7 23 /09 /septembre /2018 05:37

 

Intellectuellement parlant, Éric Zemmour est une horreur (en souhaitant rétrospectivement 12 balles dans la peau à Maurice Audin, il a atteint le fond de l'abject).

 

Hapsatou Sy est une femme d'affaires de droite qui, depuis des années, utilise divers plateaux de télévision, de manière souvent arrogante et polémique, pour être connue en tant que femme d'opinion ... et d'affaires.

 

On découvre, à l'occasion de la sortie de Zemmour sur les prénoms, que Madame Sy (patronyme sénégalais aussi courant que Martin en France) ne se prend pas pour de la petite bière.

 

Du haut de son immense personne, elle en appelle directement au président de la République car elle veut que Zemmour soit interdit d'antenne "au moins pour un certain temps" (c'est comme le fût du canon qui met "un certain temps" à refroidir). Elle veut que le président et la Gardienne des Sceaux "condamnent publiquement les propos d’Eric Zemmour et effectuent un rappel à l’ordre national entre ce qui relève de la liberté d’expression et ce qui relève du délit."

 

Affirmer comme Zemmour qu'appeler son enfant Mohammed ou Brandon fait de vous un mauvais Français (je simplifie son propos) n'est pas délictueux. Cela relève d'une expression inepte qui relève de l'idéologie maurassienne classique.

 

Lorsque, comme Madame Sy, on fréquente des émissions de débat poubelles ("trash"), il faut s'attendre, de temps en temps, à en prendre plein la figure, surtout lorsqu'on fonctionne de manière abrupte. Une émission poubelle, du type de celles d'Ardisson, n'est pas conçue pour faire avancer la cause de l'humanité et de l'intelligence. C'est un produit commercial à audience.

 

MANU, HAPTASOU TE SONNE !
Partager cet article
Repost0

commentaires

7
Pauvre Zemmour qui ne cesse d'alimenter la confusion mentale avec ses analyses caricaturales de phénomènes qu'il ne maîtrise pas du tout.Il confond tout:identité religieuse,identité culturelle,identité nationale!Il veut s'imposer dans le débat public mais n'y parvient pas:il est faible et inquiétant aussi!
Répondre
A
Et l'autre à côté il n'est pas mal non plus. Quand je pense que si l'angle de prise de vue avait été plus large nous aurions également R. Garrido.
Répondre