Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2018 3 19 /12 /décembre /2018 04:25

Le banquier supprime des filières dans les lycées. À tour de bras. 

La "réforme" fait disparaître les filières des séries du bac général. Les élèves devront construire eux-mêmes leur parcours. Si tu ne sais pas ce que tu veux faire dans la vie à 15 ans, tu meurs.

L'objectif est de mettre les lycées en concurrence, de faire des économies, de faire baisser le nombre d'heures de cours, d'augmenter les effectifs par classe, de diminuer le choix des spécialités et des options.

Nombreux seront les enfants qui suivront des cours dans deux lycées différents. A la limite, l'algèbre se fera ici, et la géométrie là-bas. Pour les gosses de Lozère, ce sera très pratique.
Le banquier casse les lycées
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Vers la privatisation ?
Voir le profil et la carrière de Blanquer, qui dézingue l'éducation nationale et particulièrement son évaluation indépendante dans une perspective de libéralisation.
Pour le serrage du budget consécutif aux mesures "généreuses" (pour le patronat) annoncées le 10 décembre, on peut lire http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/12/11122018Article636801095852536121.aspx
Bien sûr, ce sont les services publics en général qui sont visés, comme la Sécu. Pour l'hôpital, il est bon de se souvenir que Croizat avait privilégié la séparation Santé / gouvernement. La gestion indépendante, par les salariés eux-mêmes, a été attaquée dès le décès d'A. Croizat, et évidemment après 1983, pour laisser le Capital rogner la Sécu.
Répondre