Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 05:18

Á garder et à apprendre par cœur pour quand nos dirigeants passeront en jugement pour avoir été responsables de milliers de morts. Repris du Grand Soir, bien sûr.

 

1. Le 20 janvier, Agnès Buzyn, ministre de la santé rassure : « Le risque d’importation depuis Wuhan est quasi nul. Le risque de propagation du coronavirus dans la population est très faible. »Retour ligne automatique


2. Le 23 janvier, 56 millions de Chinois sont confinées dans leur ville à Wuhan et dans 13 municipalités de la région de Hubei.Retour ligne automatique


3. Le 8 février, l’hôpital chinois construit en 10 jours, doté de 32 salles d’isolement et de 1000 lits, ouvre ses portes à Wuhan.Retour ligne automatique


4. Le 19 février, le gouvernement français annonce l’envoi de 17 tonnes de matériels médicaux (combinaisons médicales de protection, masques, gants et produits désinfectants) en Chine pour lutter contre le Coronavirus.Retour ligne automatique


5. Le 28 février, Olivier Véran, nouveau ministre de la Santé, « recommande désormais d’éviter les poignées de main », en précisant cependant que le port du masque est inutile pour les personnes qui ne sont pas malades.Retour ligne automatique


6. Le 7 mars, le couple présidentiel va au théâtre pour bien prouver aux Français qu’il faut vivre normalement. Macron déclare : « La vie continue. Il n’y a aucune raison, mis à part pour les populations fragilisées, de modifier nos habitudes de sortie ».Retour ligne automatique


7. Le 12 mars au matin, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education déclare que la fermeture des écoles serait un non sens.Retour ligne automatique


8. Le 12 mars à 20 heures, le président Macron annonce la fermeture des écoles et universités. Retour ligne automatique


9. Le 14 mars, le Premier ministre Edouard Philippe annonce la fermeture des commerces et restaurants.Retour ligne automatique


10. Le 15 mars, 44,5 millions d’électeurs sont appelés par Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, à se côtoyer dans les bureaux de vote pour pour le premier tour des élections municipales. Au sortir du bureau de vote du Touquet, le président lance  : « On va continuer à sortir pour prendre l’air » et, de retour à Paris, Brigitte Macron va se promener sur les quais de Seine.Retour ligne automatique


11. Le 16 mars, 26 cas avérés de contamination par le Covid-19 sont constatés à l’Assemblée (dont 18 députés).Retour ligne automatique


12. Le 16 mars, depuis l’Elysée, le président Macron annonce qu’un confinement total est décrété. Et il poste sur twitter un visuel rouge-vif : « SAUVEZ DES VIES. RESTEZ CHEZ VOUS. »Retour ligne automatique


13. Le 17 mars (2 jours après le premier tour des municipales) Christophe Castaner annonce que, s’appuyant sur un « consensus scientifique » (sic) le président a décidé de reporter le second tour qui devait avoir lieu le 22 marsRetour ligne automatique


14. Le 17 mars, Agnès Buzyn déclare : « Le 11 janvier, j’ai envoyé un message au président sur la situation. Le 30 janvier, j’ai averti Édouard Philippe que les élections ne pourraient sans doute pas se tenir. »Retour ligne automatique


15. Le jeudi 19 mars, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, se dit « scandalisée » par le récent appel de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment à arrêter le travail.Retour ligne automatique


16. Le 20 mars, Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, nie l’existence d’une pénurie de masques.Retour ligne automatique


17. Le 20 mars, Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement affirme que les masques ne sont « pas nécessaires pour tout le monde », « Vous savez quoi, moi je ne sais pas utiliser un masque. Je pourrais dire : je suis ministre, je mets un masque. Mais en fait, je ne sais pas l’utiliser ».Retour ligne automatique


18. Le 21 mars, 41 députés français de tous bords (du LR à LFI) demandent au Premier ministre d’autoriser le renfort de médecins cubains (comme en Italie). Pas de réponse.Retour ligne automatique


19. Le 22 mars, Olivier Véran, nouveau ministre de la Santé, nie l’utilité des masques de protection et ironise : « Les services de réanimation sont pleins de gens qui pensaient qu’un masque les protégerait . »Retour ligne automatique


20. Le 23 mars, Anthony Caillé, secrétaire national du syndicat CGT-Intérieur se confie au magazine Regards.fr sur les mesures en vigueur pour faire respecter le confinement : « « On est à 80.000 amendes, c’est colossal ! […] On est sur une police qui fait peur, une police martiale, une police de la répression. On n’est absolument pas dans la prévention ou dans l’accompagnement. »Retour ligne automatique


21. Le 29 mars, on compte 2 606 morts du Covid-19 en France, 40174 contaminés, 19 311 hospitalisés, 4592 en réanimation. Des prévisions (alarmistes ?) parlent de dizaines de milliers de morts à prévoir.Retour ligne automatique


22. Le 29 mars, la Chine annonce la fin de l’épidémie sur son territoire. Elle déplore 3.300 décès dus au Covid-19 (pour 1,4 milliards d’habitants).Retour ligne automatique


23. Le 29 mars, 5,5 millions de masques (sur le milliard commandé par la France) sont arrivés à Roissy en provenance de Chine. Un pont aérien a été mis en place. Il y aura 56 rotations étalées sur 14 semaines.Retour ligne automatique


24. Le 24 mars, l’hôpital militaire (30 lits sous des tentes kaki), construit (édifié) « en un temps record » (3 jours) sur le parking de l’hôpital civil de Mulhouse a accueilli son premier patient atteint du Covid-19.Retour ligne automatique


25. Le 1er avril, le gouvernement démissionne, Macron aussi. Sur plaintes d’organismes humanitaires et de familles de victimes, des procès sont ouverts contre les coupables de pareilles impérities. 

 

26. Le 29 mars, on compte 2 606 morts du Covid-19 en France, 40174 contaminés, 19 311 hospitalisés, 4592 en réanimation. Des prévisions (alarmistes ?) parlent de dizaines de milliers de morts à prévoir.


27. Le 29 mars, la Chine annonce la fin de l’épidémie sur son territoire. Elle déplore 3.300 décès dus au Covid-19 (pour 1,4 milliards d’habitants).


28. Le 29 mars, 5,5 millions de masques (sur le milliard commandé par la France) sont arrivés à Roissy en provenance de Chine. Un pont aérien a été mis en place. Il y aura 56 rotations étalées sur 14 semaines.


29. Le 30 mars, les médias se déchaînent contre cette opération de propagande des Chinois qui redorent leur blason, ont triché sur le nombre de leurs morts et nous envoient des matériels défectueux.


30. Le 1er avril, le gouvernement démissionne, Macron aussi. Sur plaintes d’organismes humanitaires, de centaines de médecins et de familles de victimes, des procès sont ouverts contre les coupables de pareilles impérities.

 Mais là, avec ce point 30, je vous fais un POISSON D’AVRIL !

 

Maxime VivasRetour ligne automatique
Recensement plus que probablement lacunaire.

 

Coronavirus : un éphéméride
Partager cet article
Repost0

commentaires

AF30 31/03/2020 15:02

Certains verront dans ce qui suit un exemple de complotisme mais tant pis je vais le faire :
Macron n’a-t-il pas dans un premier temps choisi la solution de l’immunité collective ?
Après tout la chose serait crédible pour 2 raisons :
D’abord parce que ce ne serait qu’ une des applications banales, pour ces gens, de la théorie du darwinisme social.
Ensuite parce que ce type est tellement rempli de ses certitudes qu’il ne mesure pas dans un premier temps l’immensité des conséquences. Certains ont parlé de 500 000 victimes.
Seulement en voyant monter le niveau de la catastrophe lui et sa bande font du rétropédalage mais quand même dans les limites de leur orthodoxie libérale. Faut pas déconner

jean-jacques clement 31/03/2020 11:32

1er avril: en manque de masques, la Belgique recycle ceux du carnaval de Bruges. Ce recyclage remplacera le Tour des Flandres

maxime vivas 31/03/2020 08:00

Merci Bernard, mais tu dégaines plus vite que ton ombre. C'est une reprise d'article anticipée : l'article n'est pas paru et sa version définitive est plus complète.