Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2020 1 27 /04 /avril /2020 05:19

Dans 20 Minutes, Ken Loach dénonce, un « énorme scandale » dans la gestion du NHS, le service de santé public, par les gouvernements successifs. « Cette crise a révélé un chaos absolu, qui devrait nous amener à exiger que, à l'avenir, cette offre relève du service public ». Les maisons de retraite sont détenues par des sociétés privées. Et les soignants sont employés par des sociétés privées. Ils y travaillent au jour le jour, sans contrat sur la durée, parfois via des boîtes d'intérim. Ils touchent le salaire minimum et, souvent, n'ont aucune garantie horaire. Ils peuvent être appelés ou renvoyés dans la minute. »

 

Communistes Hebdo rappelle les appréciations de diverses organisations mondiales concernant le système de santé à Cuba : Le constat des organisations mondiales sur Cuba est concordant. Cuba est :

« Un modèle » selon l’Organisation mondiale de la santé.
* Pour l’ONU, « le système de santé à Cuba a valeur d’exemple pour tous les pays du monde ».
* Selon Margaret Chan directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé jusqu’en 2017: « Cuba a basé son système de santé sur la médecine préventive et ses résultats sont exceptionnels. »
En 2019, Cuba a formé au sein de ses différentes universités plus de 35.000 personnels de santé de 136 nations du monde. 

 

 

RT France donne des détails sur l’espionnage subi par Julian Assange à l’ambassade d’Equateur : «Chargée de surveiller Julian Assange à l'ambassade d'Equateur, la société UC Global aurait fait chanter une diplomate avec des photos d'elle extrêmement intimes. Elle se serait également intéressée au bébé et à la famille du lanceur d'alerte.

 

L'intrigue autour de Julian Assange se poursuit. Une enquête ouverte à l'été 2019 contre l'espagnol David Morales et sa société de sécurité Undercover Global (UC Global), accusés d'avoir espionné durant des années le fondateur de Wikileaks à l'ambassade d'Equateur à Londres, révèle que la société espagnole s'est permise un zèle sans limite pour le compte des autorités étasuniennes. 

 

Dans une plainte lancée par des avocats du lanceur d'alerte devant la justice espagnole, David Morales et sa société sont accusés d'atteinte à la vie privée et à la confidentialité des échanges entre avocats et clients, ainsi que de corruption et de blanchiment. L'acte d'accusation révèle désormais que la société de sécurité espagnole se serait aussi intéressée de très près à la famille de Julian Assange. Toujours selon l'acte d'accusation, UC Global aurait aussi volé des photos extrêmement intimes d'une diplomate équatorienne pour la faire chanter. Objectif ? Empêcher qu'elle ne rompe le contrat permettant la surveillance de l'entreprise sur l'ambassade équatorienne.

 

 

 

Dans son blog, El Diablo reprend un entretien de Patrice-Hans Perier sur la géopolitique du Coronavirus : « Lorsque Macron nous dit « Nous sommes en guerre », il parle un langage crypté. Cela signifie la fin de l’habeas corpus au gré de l’imposition de mesures d’exception qui ne sont que les préliminaires à la suspension des libertés civiles et à l’instauration de la loi martiale. Ce confinement forcé pourrait fournir aux autorités publiques et privées l’occasion de mettre en œuvre les mesures d’exception suivantes :

 

– Traçabilité totale via les portables et cartes à puce ;

 

– Passeports intérieurs afin de pouvoir circuler d’un point à un autre au niveau local ;

 

– Enfermement des personnes contaminées ou récalcitrantes dans des camps ;

 

– Rationnement de la population au moyen d’un système de points « bonus-malus », tels que préconisés par Jacques Attali ;

 

– Contrôle total d’Internet avec, à la clef, fermeture des sites de réinformation ou des comptes des récalcitrants. Les fournisseurs de service étant obligé de transmettre aux services de renseignement l’historique de navigation et toutes les pages consultées par les citoyens « récalcitrants » ;

 

– Abolition de l’argent liquide et système faisant en sorte que les ministères des Finances puissent gérer toutes vos transactions : entrées et sorties d’argent numérique ;

 

– Vaccins obligatoires et, in fine, puçage de la population à des fins de traçabilité ;

 

– La technologie 5G sera mise en œuvre afin de tisser la nouvelle toile du confinement permanent.

 

 

 

 

Revue de Presse (319)
Partager cet article
Repost0

commentaires