Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2020 3 25 /11 /novembre /2020 06:03

Ces aberrations sont à la fois le fait de gens modestes et de gens plutôt à l'aise. La plupart d'entre elles tournent autour du trône. C'est vous qui voyez...

Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !
Mon Dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur !

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
L’être humain est un grand rêveur.<br /> Quelquefois il se surpasse grâce à ses rêves.<br /> Quelquefois ses rêves le dépassent.<br /> Dans tout bricoleur, il y a des graines d’aventurier et d’artiste à partir desquelles l’évolution s’exprime par essai, erreur et hybridation.<br /> Ayons toujours ces trois phases en tête afin de rester suffisamment optimiste et indulgent.<br /> Bien entendu, ce conseil est gratuit.
Répondre
A
J'aime particulièrement les 2 petits rideaux avec leur tringle ajustée à leur taille et placés au-dessus et de chaque côté de la porte-fenêtre. C'est totalement inutile et par conséquent poétique et peut être ironique. Non, parce qu'il faut imaginer l'esprit à l'origine de ce choix puis ensuite l' application nécessaire pour confectionner ce délire et enfin la dépense physique pour aller prendre une échelle et s'emmerder à les poser.<br /> On suppose qu'une fois assis dans son fauteuil et observant le résultat il devait être comblé. Heureux, quoi !<br /> À l'inverse pour les WC on se dit qu'il doit régner un sacré merdier ( si j'ose dire ) dans le cerveau du bonhomme. Des invités amenés à utiliser pour la première fois ces lieux devaient être soufflés en arrière à l'ouverture de la porte. Peut-être est-ce aussi un choix pour lutter contre l'utilisation squatteuse de cet endroit par quelque membre de la famille ?
Répondre