Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 06:21

Je reprends ici une réflexion d'Assimbonanga dans Le Grand Soir :

 

Ce pays a déjà beaucoup trop oublié l’héritage de Sarkozy. Gloire à Sarkozy à qui nous devons tant, le chaos lybien, les 75 premiers naufragés laissés à crever sous le soleil dans leur bateau pneumatique, le dépeçage de l’office national des forêts, la dislocation de la police de proximité, la privatisation de tout service public, de l’hôpital public, (l’ambulatoire fait la prospérité des compagnies d’ambulance et taxis) et le goût pour les assurance de santé privées puisque le frère à Sarkozy était un patron d’assurance, Malkoff-Médéric. De nombreuses casseroles et procès posent sur les épaules de Sarkozy-Bismuth, mais je trouve que l’on néglige encore trop de nombreux aspects de son œuvre. Pourquoi le confit d’intérêts entre frères est-il passé sous silence alors que tout le monde tombe sur une épouse de ministre si elle a le malheur d’être speakerine de télévision ? 


Je ne comprends pas Carla Bruni. Comment peut-elle couvrir ce vaurien, ce magouilleur, ce margoulin ? Car ses sirupeuses chansonnettes le couvrent bel et bien d’un habillage de grâce, de charme et d’élégance. 


Concernant ces 18€, est-ce qu’ils seront remboursés par la sécu ? Par la complémentaire ? Et pourquoi pas 25€ comme pour une consultation de médecin généraliste ? Je trouve qu’à gauche, nous sommes quelque peu impulsifs et brouillons. Faudrait arrêter avec les déclarations imprécises, mal calibrées, comme ce très regrettable "communauté tchétchène", alors qu’il était important de rappeler le "terrorisme tchétchène". On se fait foutre de notre gueule , ridiculiser et le message ne passe pas. Je ne retiendrai qu’un truc à surligner en gras dans ce texte :

 

 

Donc, il y a les mutuelles, va-t-on nous dire. Oui, mais les complémentaires, mutuelles, assurances privées vont évidemment inscrire ce nouveau forfait dans leurs contrats. Leurs tarifs ont déjà augmenté de 47% en 10 ans. Et j’ai noté que leurs frais de gestion ont augmenté de 30% également en 10 ans. Vraiment, mieux vaudrait avoir un système de Sécurité sociale unique d’un bout à l’autre, qui nous épargnerait de voir consacrées 15% des dépenses de ces mutuelles en coûts de financement pour la publicité, la bureaucratie privée et les actionnaires !

L'héritage de Sarkozy
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Il y a sur ce sujet cette version écrite mais également en date du 21 octobre dernier une version orale? Celle-ci qui n'a pas l'heur d'avoir eu beaucoup de publicité pourtant plus complète : https://melenchon.fr/2020/10/21/video-18e-pour-aller-aux-urgences-lalerte-de-melenchon/.<br /> Et il ne faut pas voir ici un exemple donné par un tifoso halluciné du bonhomme. <br /> Pour preuve ces quelques lignes que j'avais rédigées hier et que je n'ai pas postées en réponse de l'article consacrées à l'instrumentalisation du mot " islamophobe " et dans lesquelles je le critiquais.......: <br /> En réponse je me lançais dans un commentaire qui commençait ainsi " À propos de la manifestation il faut rappeler que celle ci a été décidée après l'assassinat de 2 personnes devant une mosquée. Par conséquent je comprends très bien que certains ont décidé d'y aller." <br /> Puis de fil en aiguille je me suis embrouillé les idées comme quand on s'emmêle les pieds et qu'on finit par tomber. Et en effet voulant défendre la présence de certaines personnes à cette manifestation j'en arrivais à trouver des raisons là où il y en a aucune car la proximité physique de certains participants dévoie, quoiqu'on en dise, le message officiel. <br /> En effet le compromis est structurellement impossible. Il ne s'agit pas ici de foi mais de superstition et dans ce cas toute discussion contradictoire sur les domaines respectifs de ce qui revient à la religion et à ce qui ne n'en relève pas est par apriori rejeté par ces croyants. En parler c'est injurieux.<br /> Ce que j'avance je l'ai souvent constaté par le respect de la règle même dans des petites choses quotidiennes et même chez des individus jeunes.<br /> Alors oui sans doute est-on allé trop loin dans la recherche d'un compromis qui est introuvable mais nous savons aussi que l'inversion de ce choix si elle était mise en œuvre ne pourrait être viable que si elle s'inscrivait dans une politique réellement laïque et qui serait globale.
Répondre