Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2021 5 23 /07 /juillet /2021 05:02

Un article de Jean Lévy sur ce que le banquier éborgneur et la classe dirigeante trament réellement derrière leur politique de Gribouille.

 

Soyons clairs : en ce concerne la pandémie, le vaccin est, sans nul doute le moyen le plus efficace de lutte contre le vrus covid 19. Le mouvement populaire, qui se développe depuis le 14 juillet dans les rues de nos villes  vise non pas les vaccins, mais l'obligation faite aux citoyens de présenter  un pass sanitaire pour jouir d'une vie normale.

En cas de défaut, il leur est  interdit de participer aux activités multiples de la cité.

Cette discrimination est incompatible avec les libertés individuelles reconnues à chacun.

La campagne de vaccination entreprise par les pouvoirs public depuis des mois se heurte à l'improvisation des pouvoirs publics. Délais exigés pour les rendez-vous, des vaccins pas toujours disponibles, l'absence incroyable d'un vaccin français, l'embargo mis à l'encontre de ceux produits en Russie et en Chine pour des raisons idéologiques, la proximité entre les sphères du pouvoir et les intérêts financiers des labos, tout cela a créé un doute sur  les capacités des autorités politiques à mettre fin à l'épidémie.

D'autre part, la volonté du pouvoir macronien d'utiliser la peur engendrée par la diffusion du virus, pour museler le peuple français et détruire ses forces de résistance a été manifeste depuis le début de l'épidémie. A la télé, sur les chaînes publiques, à longueur d'émission, des toubibs patentés livraient au public les infos les plus anxiogènes : il fallait faire admettre au public les mesures de restriction des libertés prises par Macron et son clan.

Pendant ce temps-là, les hôpitaux et leur personnel soignant étaient débordés : faute de lits massivement supprimés pour cause de rentabilité, d'infirmiers non recrutés, ce fut le chaos dans les services hospitaliers : des malades transportés en TGV vers des services en province réputés moins chargés...

Et de nous répeter que nous en avions pour longtemps. Et de nous avertir que les vaccins, ceux mis au point en Russie et en Chine, n'avaient pas d'efficacité prouvée et qu'il fallait pour longtemp, s'en méfier. 

Après nous avoir dit que le masque était inutile, car la France en manquait cruellement faute d'avoir renouveler les stocks, changement de musique : c'était devenu le plus sûr moyen de lutter contre la propagation de la maladie avec une mobilisation des entreprises artisanales, alors que la seule usine, qui en fabriquait en France, fermait ses portes sans veto du gouvernement.

Et puis les labos étasuniens, allemands et britanniques ont lancé leurs vaccins. Et ce fut la ruée pour en commander par dizaines et dizaines de millions de doses, par l'ntermédiaire de l'Union européenne. Plus question de délais pour les tester. 

Et ce fut l'alternance des périodes de strict couvre-feu, chacun chez soi enfermés, du télé travail à volonté...Une sombre nuit était tombé sur la France.

Puis ce fut  l'embellie de l'été dernier, avant de replonger dans l'obscurité des interdits. Ca allait de mal en pis. et les autorités parlaient de bloquer à nouveau l'économie. Et d'un jour sur l'autre, tout a changé : le MEDEF à dit non pour maintenir les dividendes et les hauts taux de profit. Bien sûr, Macron a  changé son fusil d'épaule. Retour à l'usine, au bureau, à l'atelier. Les écoliers, comme leurs mamans, doivent travailler.

Le ton était donné !

Comment dans ces conditions faire confiance au gouvernement, et à Macron, principalement ?

On conteste tout venant d'eux. Et malheureusement le vaccin, comme si c'était eux qui l'avaient inventé.

Ne nous trompons pas de cible. Ce n'est pas le vaccin, c'est le "pass" à Macron  qu'il faut viser.

Jean LEVY

 

PS (BG) Les députés du banquier éborgneur ont adopté un amendement habilitant les préfets à autoriser l'accès sans pass sanitaire à des centres commerciaux “ dès lors qu'aucun autre établissement commercial permettant l'acquisition de biens de première nécessité alimentaire ou médicaux n'est accessible à proximité ”. Tantôt oui, tantôt non. Ce gouvernement à la solde des banques se contrefiche de notre santé. Il est dans une logique de pépettes, d'aboule le fric.

 
Ce n'est pas le vaccin qu'il faut viser, c'est le “ pass ” sanitaire
Partager cet article
Repost0

commentaires

guy 24/07/2021 05:33

@AF 30 : allergique au jaune ? MDR



















@

AF30 23/07/2021 08:17

Nice Matin du 20.07.2021
La situation sanitaire se dégrade en Martinique, transferts de patients possible vers la métropole - Nice-Matin
L’épidémie de Covid 19 s’est encore accélérée cette semaine en Martinique où des patients pourraient être transférés vers la métropole, ont indiqué lundi les autorités sanitaires locales.
Le nombre de cas positifs au coronavirus en Martinique avait déjà été multiplié par quatre (410 cas positifs, contre 110 la semaine précédente) entre le 28 juin et le 4 juillet. Il a encore doublé la semaine suivante, avec 997 nouveaux cas entre le 5 et le 11 juillet. Selon l’Agence régionale de santé (ARS), on pourrait franchir mardi la barre des 700 cas positifs.
Des chiffres qui inquiètent et qui ont poussé les autorités sanitaires à encourager la vaccination pour améliorer le taux de couverture vaccinale:  seuls 15,35% des personnes de plus de 12 ans en Martinique ont reçu une dose.
Des manifestations se sont multipliées à Fort de France contre l’obligation de se faire vacciner
"Avec l’augmentation des cas de covid, l’offre de soins au CHU de Martinique se dégrade", expliquent par ailleurs Benjamin Garel, directeur général du Centre hospitalier universitaire de la Martinique (CHUM), et François Roques, président de la Commission Médicale d’Etablissement.
Malgré l’apport de ressources extérieures, la direction du CHUM craint d’être vite débordée, et des interventions chirurgicales sont d’ores et déjà déprogrammées et certaines hospitalisations reportées.
Face à cette situation, "le transfert de patients Covid ou non Covid est envisagé vers la métropole", précise le communiqué.
..............
Donc en résumé si c'est possible ( pardon pour la répétition) :
En Martinique
1/ des interventions chirurgicales sont d'ores et déjà déprogrammées et certaines hospitalisations reportées
2/ le transfert de patients Covid ou non Covid envisagé vers la métropole
Subsidiairement on aura remarqué que ces infos ont moins de publicité que d'autres . Il est vrai qu'il s'agit d'une contrée exotique dont l'autonomie sanitaire relève du délire bolchevique.
Quant aux manifs qui sont résumées aux quelques abrutis qui ont osé recycler l'étoile jaune, l'info de l'officialité et leurs comiques oublient de signaler que la première manifestation de ce mauvais rapprochement a eu lieu en Israël le 2 mars 2021 : Des "antivax" comparent le passeport vert à l'étoile jaune - en Israël | The Times of Israël