Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2021 4 23 /09 /septembre /2021 05:27

Monte dans la R12, on va acheter des Raider au Mammouth.

Au fait, si tu vas au Mammouth, tu peux me prendre du Tang et un paquet de Triscottes ?

A propos de voiture, t’as eu ton permis de conduire dans un paquet de Bonux ou dans une pochette surprise ?

– Jean-Jacques, je crois bien que j’ai oublié mon chéquier au Shopi !
– Appelle-les. Tu as le numéro ?
– Attends je regarde dans le botin.

– Je voulais vous appeler mais je n’ai plus d’unités sur ma carte téléphonique. Me voilà Gros-Jean comme devant.
– Pas de blème ! Laisse sonner trois fois, on te rappellera dans la cabine.

Ton rôti est fameux. C’est comme Félix Potin, on y revient.

Nicolas ! Nicolas ! Nicolas, coupe internet je dois téléphoner !

Il n’y a avait plus de place en non-fumeurs. Dernière fois que je prends un Corail fumeurs.

Sans abuser, tu peux passer au vidéoclub ? N’oublie pas de rembobiner la cassette sinon ils retiennent 2 Francs.

Pour connaître les horaires des prochaines diffusions de Supercopter, c’est 36 15 code La Cinq.

Paraît que la fille à Lisette et Raymond elle a rencontré son gars sur Minitel. Non mais laissez tomber la neige quoi !

T’as le dernier Jean-Patrick Capdevielle ? T’as écouté la face B ?

J’ai une réunion à la F.O.L. mais si tu veux me joindre, n’hésite pas à me biper sur mon Tatoo, c’est hyper pratique.

– Nicolas ! Nicolas ! Nicolas, je n’ai plus la petite flèche sur l’écran.
– Je t’ai déjà dit Maman, enlève la petite boule de la souris et nettoie.

-– Tu vas chez Gérard et Elizabeth ce soir ?

– Je ne peux pas. J’ai une nouba chez René et Sylvie. 

Jean-Jacques, je crois qu’on est perdu. Attends je regarde sur la carte.

Bon je me tire. Allez ciao les nazes !

C'était hier, c'est devenu incompréhensible
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
- Tu l’as acheté où, ton caméscope ?
‐ À la CAMIF.
- Ah ben oui, forcément.

Le coiffeur de la rue de l’Église, il ne serait pas un peu pédéraste ?

Les voisins ont la télé en couleur, y’en a qui ont les moyens !

T’as l’air de quoi, avec ta coupe à la Beatles ?

Y’a que que des rapatriés d’Algérie dans ce bistrot-là.

Qu’est-ce que tu me conseilles, comme magnétoscope ? VHS, Betamax ou V2000 ?

Il faudrait qu’ils inventent un système pour changer de chaîne sans se lever.

Mes vieux, ils m’ont payé un vèlo neuf pour mon BEPC (prononcer bèps).

Tu reprends la Micheline de 6 h, ce soir ?

Ah m..., ça a fait tilt !

Un Picon-bière et une Champigneulles, s’il vous plaît.

Ah, quand la Gauche sera au pouvoir...
Répondre
A
Quand j'ai eu la 40aine il s'est passé un truc, dans mon environnement professionnel, que je n'avais pas prévu. Jusqu'à là je faisais parti, avec d'autres dans ce milieu, d'un petit contingent d'individus, garçons et filles, classé naturellement dans la catégorie des jeunes. Jeunes par rapport à ceux qui étaient toujours là et qui avaient commencé avant nous. À cette date une dizaine de personnes ayant entre 23 et 27 ans sont venus nous rejoindre. Ce fût comme un coup d'arrêt brutal à un illusion inconsciente. J'avais changé de catégorie. Ce basculement dans la catégorie suivante était d'autant plus douloureux que je découvrais un vocabulaire et des expressions qui m'étaient totalement inconnus. L'expression la plus significative de ce monde nouveau était : " c'est nul ". Telle chose n'était plus idiote ou conne elle était nulle.
Quelque temps plus tard un ami de ma fille découvrant une pièce que j' avais tapissée plusieurs années auparavant et que je trouvais, sans mettre d'ailleurs posé la question, plutôt acceptable lui fit la remarque que l'aspect était sympa, qu'elle faisait très seventeen.
Ainsi nous vivons d'illusions. Le monde avait pris d’autres couleurs et j’étais resté encore dans celui où la couleur orange dominait.
Toutes ces expressions et ces photos racontent la même histoire.
Répondre
A
J'ai honte : seventy et non seventeen