Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2021 6 18 /09 /septembre /2021 05:19
 
Je suis sûr que vous ne connaissez pas ce très joli, délicat et subtil canon écrit par Mozart et répertorié comme il se doit (K 231, K 382c). Pas tout à fait une œuvre de jeunesse, puisque Mozart avait 26 ans.
Il s'agit d'un canon pour six voix en si bémol. Inspiré du dernier mouvement de la symphonie n° 3 de Haydn, compositeur que Mozart adorait.
Quelques années après la mort de Mozart, son éditeur donna un autre titre à cette bluette : "Laßt froh uns sein" (Soyons heureux).
 
https://www.youtube.com/watch?v=C78HBp-Youk
Leck Mich im Arsch (Lèche-moi dans le cul)
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Je ne connaissais pas. Normal. <br /> Cependant je voulais connaître les paroles et là miracle à la fois de notre temps, d'Internet et de Wikipedia réunis j'ai trouvé la traduction :<br /> " Lèche-moi le cul !<br /> Soyons heureux !<br /> Se plaindre est vain !<br /> Gargouiller, marmonner est vain ! <br /> C'est la véritable affliction de la vie,<br /> Gargouiller, marmonner est vain, vain !<br /> Alors soyons gais, joyeux "<br /> À La lecture on se dit que c'est quand même pas du Rimbaud - l'idole, sonnet du trou du cul - même si Guitry avait dit justement que " Lorsqu'on vient d'entendre un morceau de Mozart, le silence qui lui succède est encore de lui " <br /> Finalement Forman avait raison dans son Amadeus d'en faire un déconneur génial.<br /> J'ajoute que je ne vois pas très bien la cohérence entre l'invitation de la 1ère strophe et les suivantes. Ceci dit en passant...<br /> Vive Mozart ! <br /> Et à bas Macron ( ça rien à voir avec le sujet mais j'avais envie de le dire )
Répondre
S
c'est peut-être un peu osez pour elle de jouer cela
Répondre
S
C'est une partition que peux jouer ma troisième nièce qui est partie à Nex-Youk pour étudier le piano et les compositions.
Répondre