Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 04:54

Un retraité de France Télécom me fait passer l'analyse suivante, déprimante au possible !

 

C’est à la Libération que le ministre de la Fonction publique, Maurice Thorez, a promulgué le Statut de la Fonction publique. Outre les avancées démocratiques, recrutement sur concours, garantie de l’emploi… Il était prévu un déroulement de carrière et un maintien du pouvoir d’achat.

Aux PTT le déroulement dans chaque grade était le même pour tous. Il était fonction de la note de chacun à l’Éducation nationale. Chaque échelon correspondait à un indice, en principe réactualisé compte tenu de la hausse des prix.

Tout n’était pas parfait, en 22 ans du 1er janvier 1994 au 1er juillet 2016 le point d’indice a augmenté de 19.4 % et l’inflation de 39.15 % soit une perte du pouvoir d’achat de 20 %.

Depuis le début du quinquennat du Président Macron, le point d’indice n’a pas bougé d’un pouce.

Il existe un instrument comptable, le GVT qui mesure l’accroissement normal du montant global des salaires.

G, c’est le glissement, c’est-à-dire la variation de la masse salariale due aux promotions individuelles, aux départs à la retraite, à l’embauche des jeunes.

V, c’est la vieillesse, c’est-à-dire les augmentations à l’ancienneté.

T, c’est la technicité, c’est-à-dire les augmentations dues à l’acquisition des compétences nouvelles.

La somme de toutes ces augmentations donne le GVT positif. Mais il existe le GVT négatif, dû à l’économie salariale que représente le remplacement d’un vieux travailleur qui prend sa retraite, par un jeune dont le salaire est très inférieur.

Le GVT n’est pas autre chose que l’application du statut et ne devrait donc pas intervenir dans le mécanisme des augmentations de salaires.

Les traitements du début étaient faibles. Les anciens disaient qu’il fallait avoir une ancienneté de dix ans pour avoir une rémunération digne de ce nom. À ce jour, compte tenu des options gouvernementales, il est à craindre que la seule « espérance » d’un fonctionnaire soit la paupérisation à vie.

 

A.R.

 

PS (BG) : pour compléter, on pourra lire cet article d'Henri Sterdyniak dans Le Monde sur une forte paupérisation des enseignants et plus généralement des fonctionnaires.

Le pouvoir d’achat des fonctionnaires
Partager cet article
Repost0

commentaires